Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE JOUR SE LÈVE - 1944 - Marcel Carné

Publié le par Laurent Bigot

"Un homme a tué...enfermé, assiégé dans une chambre, il évoque les circonstances, qui ont fait de lui un meurtrier."

Le Jour se lève marque, avec Le quai des brunes, le passage du style réalisme poétique au film noir. Tout ce qui allait caractériser le film noir américain dans sa période 1944-1948 se retrouve dans Le jour se lève sous forme de prémices : le style de la narration sous forme de flash-back, la construction du weak guy (personnage joué par Gabin), le personnage diabolique (joué par Berry) qui allait se transformer par la suite en femme fatale, l'environnement social profondément noir où l'optimisme n'a aucune place... La perfection du Jour se lève fascinera les studios d'outre-atlantique et deviendra l'une des grandes références pour les jeunes réalisateurs américains du film noir.

LE JOUR SE LÈVE - 1944 - Marcel Carné

Commenter cet article