Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fred Astaire

Publié le par Laurent Bigot

Acteur, chanteur, danseur et chorégraphe, le héros de Tous en scène reste incontestablement le roi de la comédie musicale. De Carioca à Drôle de Frimousse, retour sur une carrière d'exception.
Fred Astaire
Le verdict du premier essai de Fred Astaire à Hollywood est catégorique : « Ne sait pas jouer. Ne sait pas chanter. Devient chauve. Peut danser... » C'est donc pour danser que cet artiste de 34 ans est malgré tout engagé par la RKO. En fait, il danse depuis l'âge de 4 ans en duo avec sa sœur Adele sur les scènes de New York, où ils sont très connus. Mais sa sœur ayant épousé un lord, Astaire tente à présent sa chance sur la côte ouest. Et dès son premier film, Carioca, où il ne tient pourtant qu'un second rôle, il se fait remarquer en exécutant avec une inconnue du nom de Ginger Rogers un époustouflant numéro de claquettes. Astaire et Rogers se voient bombardés têtes d'affiche pour La joyeuse Divorcée, dont le succès est énorme. Le couple va alors tourner huit autres comédies musicales appelées à révolutionner le genre, le faisant passer du grand spectacle à un ton plus intimiste. Mais si la magie fonctionne à l'écran, le couple adulé ne s'aime guère à la ville (« Quand il danse, on voit surtout ses grandes oreilles» déclare-t-elle ; « C'est surtout une danseuse de charleston », réplique-t-il). Quand la fin de leur collaboration est annoncée en décembre 1941, le jour de l’attaque de Pearl Harbor, un journal titre : «Deux désastres pour l'Amérique ».
Fred Astaire
Seconde vie
Fred Astaire a ensuite pour partenaires les plus grandes artistes d'Hollywood : Eleanor Powell (Broadway qui danse), Rita Hayworth (L’amour vient en dansant), Judy Garland (Parade de printemps, dans lequel il remplace son rival Gene Kelly, qui s'est cassé la cheville), Leslie Caron (Papa longues jambes), ou encore Audrey Hepburn (Drôle de Frimousse). Il ne retrouvera qu'une fois Ginger Rogers, pour Entrons dans la danse. Dirigé par les meilleurs cinéastes du genre, de Mark Sandrich à Stanley Donen (qui le fait danser au plafond pour une scène d'anthologie de Mariage Royal), Astaire incarne à lui seul l'âge d'or de la comédie musicale. Car même si on a pu l'apprécier dans quelques rôles dramatiques au cours des années 60 et 70 (La Tour infernale, Un taxi mauve), ce sont avant tout le charme et la grâce de ses «musicals » qui l'ont fait entrer dans la légende. 
Fred Astaire
Filmographie
 
1934 : La Joyeuse Divorcée
1935 : Roberta
1935 : Top Hat
1936 : En suivant la flotte
1936 : SwingTime
1941 : l'Amour vient en dansant
1948 : Parade de Printemps
1949 : Entrons dans la danse
1951 : Mariage Royal
1955 : Papa longues jambes
1957 : La Belle de Moscou
1957 : Drôle de Frimousse
Fred Astaire

Commenter cet article

Avielle 17/07/2014 12:03

Encore bravo pour cet article qui peut permettre aux personnes de découvrir ce danseur de génie ! Explicite et pas trop long, l'essentiel y est, fluide et bien documenté. Encore bravo donc ! Peut être puis-je me permettre une suggestion ? Des bande annonces ou des extraits pourraient "donner envie" d'aller plus loin...