Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ARLETTY

Publié le par Laurent Bigot

ARLETTY
Actrice française, née (Arlette-Léonie Bathiat) le 15 mai 1898 à Courbevoie (Seine). De la gamine d'origine auvergnate qui débuta en usine, de l'adolescente secrétaire dans une firme de la rue d'Anjou, puis mannequin chez Poiret, de la girl des revues de Rip, et naturellement de la comédienne qui a fait le tour du monde dans les films écrits par Jacques Prévert : LE JOUR SE LEVE, LES VISITEURS DU SOIR, LES ENFANTS DU PARADIS, et il y faut ajouter HOTEL DU NORD, soit quatre ouvrages de Marcel Carné, que dire dans la froideur et la dérision des mots, si ce n'est peut-être qu'Arletty a redonné un sens à l'horrible cliché de «grande dame» du spectacle ? Une image d'elle, dans LES ENFANTS DU PARADIS, où elle est belle comme une statue, et tellement plus belle que toutes les statues, montre la splendeur, la tendresse, la mélancolie d'une femme. Que dire encore, vraiment ? Rien, que rappeler la première ligne d'un poème de Jacques Prévert : «Je suis comme je suis», et qu'il faut l'avoir vue, comme Garbo, comme Raimu, ne serait-ce que dans une séquence, ne serait-ce que dans une scène, pour savoir qu'elle fut unique et irremplaçable. 
ARLETTY
ARLETTY
ARLETTY
ARLETTY

Film de Marcel Carné (1938). Scénario : Eugène Dabit, Jean Aurenche, Henri Jeanson. Direction artistique : Alexandre Trauner. Avec Annabella, Jean-Pierre Aumont, Louis Jouvet, Arletty, Paulette Dubost, Andrex

Films :
 
1931 : UN CHIEN QUI RAPPORTE de Jean Choux, MAIS N’TE PROMENE DONC PAS TOUTE NUE ;
1932 : ENLEVEZ·MOI, FEU LA MERE DE MADAME, LA BELLE AVENTURE ;
1933 : UNE IDEE FOLLE, UN SOIR DE REVEILLON, JE TE CONFIE MA FEMME, LA GUERRE DES VALSES ; 1934 : PENSION MIMOSAS de Jacques Feyder, LE VOYAGE DE MONSIEUR PERRICHON, LA FILLE DE MADAME ANGOT ;
1935 : AMANTS ET VOLEURS, LE VERTIGE ;
1936: LA GARÇONNE, UN MARI REVE ;
1937 : MIRAGES, ALOHA, LE CHANT DES ILES, LES PERLES DE LA COURONNE ;
1938 : LE PETIT CHOSE, DESIRE de Sacha Guitry, LA CHALEUR DU SEIN, HOTEL DU NORD, Si TU M'AIMES ;
1939 : LE JOUR SE LEVE, FRIC·FRAC. CIRCONSTANCES ATTENUANTES ;
1940 : TEMPETE ;
1941 : MADAME SANS.GENE ;
1942 : LA FEMME QUE J’AI LE PLUS AIME, BOLERO, L'AMANT DE BORNEO, LES VISITEURS DU SOIR ; 1944 : LES ENFANTS DU PARADIS ;
1947 : LA FLEUR DE L'AGE (inachevé ;
1949 : PORTRAIT D'UN ASSASSIN ;
1951 : L'AMOUR, MADAME, GIBIER DE POTENCE ;
1953 : LE PERE DE MADEMOISELLE, LE GRAND JEU ;
1954 : L'AIR DE PARIS de Marcel Carné, HUIS CLOS de J. Audry ;
1956: L'AVENTURE EST SUR LA ROUTE ;
1958 : ET TA SŒUR, MAXIME, UN DROLE DE DIMANCHE ;
1961: LES PETITS MATINS, LE JOUR LE PLUS LONG, TEMPO DI ROMA ;
1962 : LA GAMBERGE de N. Carbonneaux, LE VOYAGE A BIARRITZ, de G. Grangier. 
ARLETTY
ARLETTY
ARLETTY

FRIC-FRAC - (1939) - Maurice Lehmann et Claude Autant-Lara

Commenter cet article