Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

5 - THEY LIVE BY NIGHT (Les amants de la nuit) – Nicholas Ray – 1949

Publié le par Laurent Bigot

À peine ses compères l'ont-ils introduit dans leur milieu violent que Bowie est blessé et qu'ils se réfugient chez Keechie, qui est forcée de panser ses plaies. Bien que la jeune fille fasse d'abord preuve de rancune, voire de mépris à l'égard de Bowie, l'intimité des soins qu'elle lui prodigue suscite chez le spectateur l'attente de l'histoire romantique annoncée dans le prologue (et dans les publicités). Ils n'ont rien de glamour, mais il se dégage des jeunes acteurs une fraîcheur et une beauté que Ray souligne en les cadrant à côté des deux truands usés et amochés. Même quand ils se disputent, il est clair que Bowie et Keechie sont faits l'un pour l'autre. Mais le bon sens de la jeune fille ne suffit pas à protéger Bowie de sa propre ingénuité. Même si elle parvient à le soustraire à l'influence de T-Dub et de Chickamaw, le couple ne pourra pas s'affranchir des contraintes de la société. 

 

5 - THEY LIVE BY NIGHT (Les amants de la nuit) – Nicholas Ray – 1949

Commenter cet article