Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

9 - THEY LIVE BY NIGHT (Les amants de la nuit) – Nicholas Ray – 1949

Publié le par Laurent Bigot

9 - THEY LIVE BY NIGHT (Les amants de la nuit) – Nicholas Ray – 1949
Certains estimeront que les relations poignantes des héros de J’ai le droit de vivre et des Amants de la nuit, avec leur cérémonie de mariage, leurs décorations de Noël et leur fidélité à toute épreuve, tiennent plus du drame romantique que du film noir. L'aspect le plus sombre des deux films, en particulier dans le contexte d'Hollywood, réside dans le décès d'au moins un des deux partenaires. Et si les héros de Fritz Lang sont jeunes, Bowie et Keechi sont presque des enfants. Bien entendu, l'une des principales raisons de cette fin tragique est le concept de rétribution morale, la nécessité, tant du point de vue dramatique qu'en vertu du code de censure hollywoodien, de faire périr le coupable. C'est en soulignant l'innocence des protagonistes innocence véritable pour Eddie, qui n'est pas coupable du crime pour lequel il est condamné, et émotionnelle pour Bowie, qui est victime de la duplicité de ses complices plus âgés, que des cinéastes comme Lang et Ray rende encore plus sombres ces histoires de jeunes amants en cavale et les enracinent profondément dans l'histoire du film noir. (Alain Siver)
 
9 - THEY LIVE BY NIGHT (Les amants de la nuit) – Nicholas Ray – 1949

Commenter cet article