Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2 - HOW TO MARRY A MILLIONAIRE (Comment épouser un millionnaire) de Jean Negulesco (1953)

Publié le par Laurent Bigot

2 - HOW TO MARRY A MILLIONAIRE (Comment épouser un millionnaire) de Jean Negulesco (1953)
La performance de Marilyn dans un rôle comique est deux fois plus réussie dans Comment épouser un millionnaire (How to marry a Millionaire) de Jean Négulesco, le troisième film qu’elle a touné en 1953. Elle est Pola Debevoise qui n’arrête pas de se cogner dans les murs parce qu’elle pense qu’aucun millionnaire digne de ce nom voudra épouser une fille qui porte des lunettes. Negulesco avait compris le véritable soupirant de Pola était la caméra elle-rnême, qui la terrorisait, comme le suggère Spoto, mais l'excitait aussi d'une manière assez secrète et créait « une histoire d'amour dont personne ne se rendait compte autour d'elle. C'était un langage fait de regards, une intimité interdite ... L'objectif devenait son public ». 
2 - HOW TO MARRY A MILLIONAIRE (Comment épouser un millionnaire) de Jean Negulesco (1953)
Comment épouser un millionnaire est la quintessence du cinéma des années 1950. Trois splendides chercheuses d'or, Betty Crable, Marilyn Monroe et Lauren Bacall, qui tirent le diable par la queue, partagent un appartement à Manhattan et espèrent trouver des hommes riches et vieux qui les épouseront. Les trois Cendrillons cherchent de l'argent, mais elles se marieront quand même par amour. Dans l'Amérique de cette époque, les femmes peuvent comploter, échafauder des plans très culottés, mais elles doivent à la fin de l'histoire devenir de dévouées épouses au foyer. 
Une amusante situation "culturelle". À deux moments dans le film, le personnage interprété par Marilyn Monroe évoque un You know what they say about girls who wear glasses? (Vous savez ce qu'on dit des filles à lunettes?). Et le spectateur francophone de la seconde moitié du xxe siècle d'être un peu surpris et curieux de la réponse qui va être donnée. La réponse américaine vient : Men aren't intended to girls with glasses (Les hommes ne s'intéressent pas aux filles qui portent des lunettes).

Une amusante situation "culturelle". À deux moments dans le film, le personnage interprété par Marilyn Monroe évoque un You know what they say about girls who wear glasses? (Vous savez ce qu'on dit des filles à lunettes?). Et le spectateur francophone de la seconde moitié du xxe siècle d'être un peu surpris et curieux de la réponse qui va être donnée. La réponse américaine vient : Men aren't intended to girls with glasses (Les hommes ne s'intéressent pas aux filles qui portent des lunettes).

Commenter cet article