Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

6 - THE KILLERS (Les Tueurs) Robert Siodmak (1946), avec Burt Lancaster et Ava Gardner

Publié le par Laurent Bigot

6 - THE KILLERS (Les Tueurs) Robert Siodmak (1946), avec Burt Lancaster et Ava Gardner
Dans un cinquième flash-back, Lubinsky évoque une de ses dernières rencontres avec le Suédois... en octobre 1938, dans un café, alors qu'il s'apprête à arrêter Kitty, soupçonnée d'avoir volé le bijou de grande valeur qu'elle porte au bras. Surgit Swede, en complet clair, cravaté, un mouchoir vert brodé de harpes d'or en pochette; du regard, Kitty le supplie d'intervenir. Swede s'accuse du recel et Lubinsky est contraint d'emmener son ami, la mort dans l'âme. Il écope de trois ans. Reardon promet au policier de l'avertir s'il devait retrouver la piste de l'assassin de Swede.
A l'enterrement du Suédois apparaît un ancien compagnon de cellule, Charleston (Vince Bamet). Sixième flash-back, fortement teinté de lyrisme : ... Charleston, astronome-amateur, explique à Swede le cours des étoiles qu'il observe de derrière les barreaux, tandis que son compagnon, un mouchoir de soie en main, évoque le symbole de la harpe: Kitty, l'ange noir, est irlandaise. Etrangement, la prison est le seul endroit du film où transparaît une certaine paix, un semblant d'intimité et de pureté. 
 
L'impact retentissant de The Killers sur le cinéma noir des années 1946-1955 ne s'explique toutefois pas sans quelques considérations plus générales. Le film de gangster à aspect social (montée et inévitable chute d'un «petit César») appartient à un genre révolu dont Hellinger scénariste a signé une des dernières synthèses nostalgiques, The Roaring Twenties, sept ans auparavant. En 1946, le malfrat ne représente plus la caricature de la réussite sociale à l'américaine, avec tout ce que cela peut comporter de secrète admiration pour le «rebelle prolétaire» ; il ne sert même plus à la revalorisation des «G-Men» et de l'ordre public suscitée par Hoover, ou à la reconstruction économique préconisée par Roosevelt (le gangster = victime des sIums). Appartenant à la couche moyenne, il n'a plus de justification en lui-même mais exprime directement la morbidité de cette couche. Il n'est qu'un individu parmi d'autres à vivre dans le noir - puisque le héros «positif» (ici Reardon) reste ambivalent devant le mal ; la frontière entre la loi et l'illégalité, la société et le gangster, s'efface imperceptiblement. L'ex-truand Colfax vit en grand bourgeois, pilier de l'économie d'après-guerre. Kitty est rangée.
Cette nouvelle orientation reflète des tensions et un désarroi contemporains, témoignant de la difficulté à mener une vie sensée dans un contexte désaxé. La tuerie, comme l'enquête consécutive, n'ont guère de poids face aux nouvelles puissances (les trusts, les syndicats, les partis politiques) qui dominent le monde. Dans The Killers, l'Atlantic Casualty Company occasionne - par l'entremise de Reardon - la mort d'individus depuis longtemps «hors de la course» et assagis, quoique toujours marginaux (Blinky ou Dum-Dum ne sont certainement pas des membres cotisants de l'assurance !). Le cas de Blinky - un ancien drogué, craignant la pluie, nerveux, complaisant - parle pour les autres : il est d'abord un de ces êtres déchus pour lesquels le fabuleux hold-up signifie l'ultime chance ; la disparition du magot le condamne au taudis ; après avoir été mobilisé dans la marine pendant la guerre, il s'apprête à mener enfin une vie honnête quand Dum-Dum le tue par méprise. Robert Siodmak  "Le maître du film noir" - Hervé Dumont (1981)
6 - THE KILLERS (Les Tueurs) Robert Siodmak (1946), avec Burt Lancaster et Ava Gardner
6 - THE KILLERS (Les Tueurs) Robert Siodmak (1946), avec Burt Lancaster et Ava Gardner
6 - THE KILLERS (Les Tueurs) Robert Siodmak (1946), avec Burt Lancaster et Ava Gardner
6 - THE KILLERS (Les Tueurs) Robert Siodmak (1946), avec Burt Lancaster et Ava Gardner
6 - THE KILLERS (Les Tueurs) Robert Siodmak (1946), avec Burt Lancaster et Ava Gardner
6 - THE KILLERS (Les Tueurs) Robert Siodmak (1946), avec Burt Lancaster et Ava Gardner

Commenter cet article