Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AVA GARDNER

Publié le par Laurent Bigot

AVA GARDNER
AVA GARDNER
Ava Gardner est née à Smith-field (Caroline du Sud) le 24 décembre 1922. Dès ses débuts, en 1942, parmi les «stars en herbe» (Goldwyn girls) de la M.G.M., elle s'affirma comme une beauté brune sculpturale et émouvante. Le succès lui vint en 1946 avec THE KILLERS. Dépourvue de « l’élan » que comporte à l'accoutumée une sensualité «animale», elle a réussi cependant à faire croire à certains de ses personnages dramatiques en jouant d'une voix voilée et d'un regard dont une large partie du public subit volontiers le «rayonnement». Ce n'est sans doute pas par hasard que ses meilleurs rôles ont été ceux d'une statue subitement animée (ONE TOUCH OF VENUS), d'une mondaine quasi mythologique (PANDORA) et d'une nymphomane vouée à la frigidité (chez Mankiewicz). Sa beauté «impériale» est d'ailleurs un curieux phénomène, imperceptiblement anachronique, un cas d'espèce parmi les «types» érotiques du cinéma d'aujourd'hui. 
AVA GARDNER
AVA GARDNER
Principaux films :
 
1942 WE WERE DANCING (Robert Z. Leonard);
1944 LOST ANGEL (Roy Rowland) ; TWO GIRLS AND A SAILOR (Richard Thorpe) ;
1946 WHISTLE STOP (Leonide Moguy); THE KILLERS (Les Tueurs, de Robert Siodmak);
1947 SINGAPORE (John Brahm) ; THE HUCKSTERS (Jack Conway);
1948 A TOUCH OF VENUS (Un caprice de Vénus, de William A. Seiter);
1949 THE BRIBE (L'Ile au complot, de Robert Z. Leonard) ;
1950 EAST SIDE WEST SIDE (Mervyn Le Roy);
1951 SHOW BOAT (George Sidney); 1952, PANDORA AND THE FLYING DUTCHMAN (Pandora, d'Albert Lewin);
1953 THE SNOWS OF KILIMANDJARO (Les Neiges du Kilimandjaro, de Henry King) ; MOGAMBO (John Ford) ;
1954 THE KNIGHTS OF THE ROUND TABLE (Les Chevaliers de la Table ronde, de Richard Thorpe) ; 1955 THE BAREFOOT CONTESSA (La Comtesse aux pieds nus, de Joseph L. Mankiewicz) ;
1956 BHOWANI JUNCTION (La Croisée des destins, de George Cukor);
1957 THE SUN ALSO RISES (Le Soleil se lève aussi, de Henry King) ;
1958 LA MAJA DESNUDA (Henry Koster);
1960 THE SCARLET ANGEL (L'Ange pourpre, de Nunally Johnson);
1963 LES 55 JOURS DE PÉKIN (N. Ray);
1964 SEVEN DAYS IN MAY (Sept jours en mai, de John Frankenheimer);
1964 NIGHT OF THE IGUANA (La nuit de l’iguane, de John Huston) ;
1965 THE BIBLE (John Huston).
Elle apparaît dans son propre rôle au début de BANDWAGON (Vincente Minnelli, 1953).
Ensuite, son activité s'est peu à peu limitée à des apparitions comme «guest star», par exemple, dans le film de John Huston THE LIFE AND TIMES OF JUDGE ROY BEAN (Juge et hors-la-loi, 1972), ou dans le «film-catastrophe» de John Guiliermin LA TOUR INFERNALE (1975). 
AVA GARDNER
AVA GARDNER
AVA GARDNER

Commenter cet article