Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

3 - LA BELLE EQUIPE – Julien Duvivier (1936)

Publié le par Laurent Bigot

(plan 137) Gina, vêtue avec luxe sinon avec raffinement, est entrée dans la grande pièce, regarde Jean venir vers elle, tandis que la caméra se rapproche pour les cadrer tous les deux, Gina déjà provocante et Jean, genre « gars qui n’a pas froid aux yeux même devant une très belle fille ». Jean : Le patron c’est moi. Enfin, moi et puis les autres. Ici, c’est une république où tous les citoyens sont présidents, ma petite dame !
 
(plan 142) Gina s’avance vers Charles, tout sourire. La caméra se rapproche d’elle, et vient cadrer le « couple ». Gina : Ben, depuis le temps, je voulais savoir comment t’allais ! Charles : Ben maintenant que t’as vu, tu peux te barrer !
 
(plan 145) Charles, de dos, vient s’appuyer çà une fenêtre, sous le coup d’une trop forte émotion. Gina le rejoint, et essaie de caresser sa joue. Gina : Ca m’embête de te le demander si on n’est pas des amis ! Je veux…Je veux ma part ! (…) T’as gagné à la loterie, je suis ta femme !
 
(plan 148) Gina, s’éloigne de la fenêtre pour se rapprocher de Charles debout devant son établi. Gina : Allez, donne-moi deux mille francs ! (…) Veux-tu venir me voir demain, chez moi, je t’attendrai ! Rue de Douai, au 16 ! Au deuxième, t’auras qu’à rentrer, la clé sera sur la porte !

 

3 - LA BELLE EQUIPE – Julien Duvivier (1936)

Commenter cet article