Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

4 - DETOUR – Edgar George Ulmer (1945) avec Tom Neal et Ann Savage

Publié le par Laurent Bigot

La carrière du réalisateur Edgar G. Ulmer offre un curieux parallèle avec l'histoire de ce pauvre auto-stoppeur. Avant Détour, Ulmer a concocté de remarquables films noirs à petit budget pour le prototype même du studio à bas coût, la Producers Releasing Corporation : Barbe-Bleue (Bluebeard, 1944) et Strange Illusion (1945). Pour Ulmer, ces projets constituent déjà une promotion par rapport aux budgets encore plus restreints de ses « films de niche» tournés en yiddish ou en ukrainien, comme The Singing Blacksmith (Yankl der Schmid, 1938) ou Cossacks in Exile (Zaporozhets za dunajem, 1939). Quand AI Roberts médite sur la façon dont « le destin tend la jambe pour vous faire trébucher -, il pourrait aussi bien parler d'Ulmer qui, après avoir réalisé un film d'horreur de série A chez Universal, tombe amoureux de la mauvaise personne, mariée au neveu du patron du studio. Non que Shirley Ulmer soit une femme fatale, comme les intrigantes qui causent la perte de Walter Neft et de Steve Thompson. Mais aucun autre réalisateur de film noir, quel que soit le budget, n'a jamais connu un destin aussi proche du cauchemar déterministe de ses personnages Que Ulmer avec AI Roberts. 
4 - DETOUR – Edgar George Ulmer (1945) avec Tom Neal et Ann Savage
4 - DETOUR – Edgar George Ulmer (1945) avec Tom Neal et Ann Savage

Commenter cet article