Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

5 & 6 - DETOUR – Edgar George Ulmer (1945) avec Tom Neal et Ann Savage

Publié le par Laurent Bigot

Certains commentateurs, à commencer par Andrew Britton dans The Book of Film Noir (1993), estiment que Roberts ne révèle que ce qu’il veut bien que le public entend et voie. « N’ayant plus aucun but, étant indifférent à tout, sauf à ce qu’il croit être son propre intérêt « . Roberts manipule le récit pour marquer sa propre culpabilité, « justifie instinctivement ce qui l’arrange en toute circonstance, soit en rejetant la responsabilité de ses actes, soit en apportant une explication fallacieuse mais flatteuse de ses motivations. » Est-ce la raison pour laquelle Ann Savage brosse un portrait si féroce et impitoyable de Vera, la maître-chanteuse ? Roberts accentue-t-il son manque d’humanité pour justifier sa mort prétendument accidentelle ? Ou n’est-ce là qu’un mensonge ? A-t-il fini par la tuer, excédé par ses manigances et ses remarques avilissantes ?...
5 & 6 - DETOUR – Edgar George Ulmer (1945) avec Tom Neal et Ann Savage

Commenter cet article