Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

5 - LE ROUGE EST MIS - Gilles Grangier (1957)

Publié le par Laurent Bigot

Gabin, seul maître à bord après Dieu… A l’époque, Girardot en mène pas large car lorsque « Le Vieux » parle, on ne discute pas ! Si parfois, il a pu se montrer « cassant » avec ses partenaires tels Louis de Funès, en revanche il devient extrêmement prévenant avec d’autres comme Annie Girardot. Un jour, il l’a prévient juste avant de filmer une scène particulièrement difficile où il doit la gifler assez violemment : « Tu verras comme­ je serai impressionnant dans la scène où je dois te lancer une paire de baffes, mais n’aie pas peur lui » dit-il.
 
5 - LE ROUGE EST MIS - Gilles Grangier (1957)
Girardot se souvient de cette séquence tournée par un froid glacial dans les allées du bois de Boulogne : « Effectivement, il doit m’asséner un aller-retour cuisant, explique-t- elle. Alors que je me prépare à un dévissement de cou spectaculaire, je reçois la ­­claque la plus exquise du monde. Une caresse, une patte de velours de gros chat... » Entre eux, le courant passe bien, elle apprécie la façon très particulière dont il prend soin de ses partenaires : « Rapidement, avec lui, on a pris le temps de gueuletonner, il sentait vite le petit bistrot où on bectait bien ! De Funès, n'était pas de ceux-là ! » précise-t-elle. 
 
JEAN GABIN INCONNU – Jean-Jacques Jelot-Bkanc – Ed. Flammarion (2014)
COLLECTION GABIN -  Eric Quéméré – 2005
5 - LE ROUGE EST MIS - Gilles Grangier (1957)

Commenter cet article

GIRARD-DAUDON 04/03/2015 10:50

Bonne idée de faire redécouvrir ce cinéma, souvent méprisé ou décrié. Scénario, acteurs, dialogues, et la photo y sont pourtant remarquables.

Laurent Bigot 04/03/2015 23:10

Merci pour cette attention. Il est important d'entretenir la mémoire du cinéma !