Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE PROCES PARADINE - Alfred Hitchcock (1947) - Autopsie d'une scène

Publié le par Laurent Bigot

L’arrestation de Mrs paradine

LE PROCES PARADINE - Alfred Hitchcock (1947) - Autopsie d'une scène
La scène d'ouverture du Procès Paradine donne la mesure du film. Le personnage principal (Mrs Paradine) et sa situation (elle est accusée du meurtre de son mari) sont mis en place en quelques minutes d'une manière brillante. Puisqu'il s'agit de présenter cette femme dont la beauté va être fatale à Keane, Hitchcock s'attarde sur Alida Valli dans de longs travellings qui mettent en valeur sa beauté. La camera enveloppe littéralement la jeune femme à deux reprises, d'abord pour nous la faire découvrir, puis pour donner plus d'intensité à sa réaction au moment de l'annonce de son arrestation. Le stoïcisme du personnage est savoureux : Mrs Paradine va jusqu'à présenter ses excuses à son cuisinier de son absence. Le soin apporté au décor établit immédiatement l'ambiance, dont le calme bourgeois tranche avec la violence de l'arrestation. Celle-ci se termine par le départ dans le noir de la nuit de Mrs Paradine sur laquelle se referme définitivement la porte, symbole de son emprisonnement.
1 Un long panoramique situe précisément l’action : une demeure bourgeoise à Londres.

1 Un long panoramique situe précisément l’action : une demeure bourgeoise à Londres.

2 La caméra suit le serviteur. On passe du plus grand au plus petit, comme souvent chez Hitchcock.

2 La caméra suit le serviteur. On passe du plus grand au plus petit, comme souvent chez Hitchcock.

3 Un travelling circulaire enveloppe littéralement Maddalena Paradine en train de jouer du piano.

3 Un travelling circulaire enveloppe littéralement Maddalena Paradine en train de jouer du piano.

4 Le verre de vin que boit Mrs Paradine fait écho à celui qui a tué son mari.

4 Le verre de vin que boit Mrs Paradine fait écho à celui qui a tué son mari.

5 Mrs Paradine regarde en l'air et, dans le même mouvement, la caméra s'écarte pour montrer ce qu'elle voit.

5 Mrs Paradine regarde en l'air et, dans le même mouvement, la caméra s'écarte pour montrer ce qu'elle voit.

6 Le portrait est la seule image que l'on ait de Mr Paradine. Il fait écho aux portraits de sa femme et de Gay.

6 Le portrait est la seule image que l'on ait de Mr Paradine. Il fait écho aux portraits de sa femme et de Gay.

7 – Hitchcock utilise régulièrement les miroirs, tant éloge de la beauté que symbole de la duplicité.

7 – Hitchcock utilise régulièrement les miroirs, tant éloge de la beauté que symbole de la duplicité.

8 Pour évoquer sa surprise, Alida Valli se contente d'effacer le léger sourire qu'elle portait.

8 Pour évoquer sa surprise, Alida Valli se contente d'effacer le léger sourire qu'elle portait.

9 L'annonce de l'inculpation s'accompagne d'un lent travelling vers Mrs Paradine.

9 L'annonce de l'inculpation s'accompagne d'un lent travelling vers Mrs Paradine.

10 Le mouvement se termine sur un gros plan de Mrs Paradine, comme pour nous plonger dans ses pensées.

10 Le mouvement se termine sur un gros plan de Mrs Paradine, comme pour nous plonger dans ses pensées.

11 L'extérieur est plongé dans le noir complet, symbole de la mort qui attend Mrs Paradine.

11 L'extérieur est plongé dans le noir complet, symbole de la mort qui attend Mrs Paradine.

12 Le serviteur prend soin de fermer la serrure. Ce geste résonne comme la fermeture d'une porte de prison.

12 Le serviteur prend soin de fermer la serrure. Ce geste résonne comme la fermeture d'une porte de prison.

Commenter cet article

roijoyeux 06/03/2015 20:19

un film fascinant !