Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TEX AVERY : I LOVE TO SINGA (1936)

Publié le par Laurent Bigot

Le professeur Fritz Owl et sa femme ont des quadruplés : un chanteur « un Caruso », un violoniste « un Fritz Kreisler », un flûtiste « un Mendelssohn » et un chanteur de charme, Owl Jolson, qui chante «I love to singa ». Ulcéré, Fritz Owl met ce dernier dehors. Owl Jolson participe à un programme radiophonique réservé aux amateurs et il gagne le premier prix en chantant :
« I love to singa, I love to wake up with the Southa in my moutha.
 And wave a flaga with a cheer for Uncle Sammy And another for my Mammy.»
Sa famille, émerveillée et conquise, le rejoint.
 
La chanson «I love to singa» de Harburg et ArIen était interprétée par Al Jolson (d'où le jeu de mots «Owl Jolson» et Cab Calloway, dans The Singing Kid (1936) de William Keighley. 
 
 
Supervision : Fred Avery
Animation : Charles Jones, Virgil Ross, Bob Clampett
Scénariste-gagman : Bob Clampett
Chanson : E. Y. Harburg, Harold ArIen
Production : Leon Schlesinger «Merrie Melodies»
Technicolor 
TEX AVERY : I LOVE TO SINGA (1936)
TEX AVERY : I LOVE TO SINGA (1936)
TEX AVERY : I LOVE TO SINGA (1936)
TEX AVERY : I LOVE TO SINGA (1936)
TEX AVERY : I LOVE TO SINGA (1936)
TEX AVERY : I LOVE TO SINGA (1936)
TEX AVERY : I LOVE TO SINGA (1936)
TEX AVERY : I LOVE TO SINGA (1936)
TEX AVERY : I LOVE TO SINGA (1936)
TEX AVERY : I LOVE TO SINGA (1936)

Commenter cet article