Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1 - LE MAGOT DE JOSEFA – Claude Autant-Lara (1963)

Publié le par Laurent Bigot

L'histoire :
Pierre Corneille (« Oui, comme I ‘autre ! » précise-il au guichet de la Société des Auteurs où il vient avec l'espoir d'encaisser un peu d'argent, en compagnie de Justin, son parolier) est un compositeur de mélodies pour chansonnettes. Il tire le diable par la queue. Les deux compères imaginent un stratagème pour faire payer, au moyen d'un chantage, une somme de trois millions par Josefa, la mère de Justin qu'ils croient être la riche héritière d'un oncle d'Amérique, roi du juke-box. Justin ouvre un compte à la banque et y dépose les cinq cents francs qu'il vient de gagner, obtient un carnet de chèques et en tire un, sans provision. Corneille doit ensuite se rendre auprès de la mère, Josefa, veuve Truculia, avec la mission de décrire à la brave femme les menaces affreuses qui pèsent sur son fils : accusé d'escroquerie, Justin risque la prison, le déshonneur. Elle doit, par conséquent, donner les trois millions à Corneille afin que soit évité le scandale. Mais Josefa ne se laisse pas attendrir par le messager. Proie de la haine des villageois qui viennent boire chez elle et qui la courtisent, elle refuse toute familiarité, vivant seule avec son chien. Nous apprendrons, au fil du récit, que derrière sa forfanterie se cache une blessure. Le maire lui fit un enfant (Justin) et ne se préoccupa jamais de lui, ni d'elle. Justin lui-même, dira Corneille n'éprouve aucun sentiment à l'égard de cette mère qu'il connaît mal. 
 
CLAUDE AUTANT-LARA – Freddy Buache – Editions L’Age d’Homme (1982)
1 - LE MAGOT DE JOSEFA – Claude Autant-Lara (1963)

Commenter cet article