Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

11 - LE 7ème JURÉ – Georges Lautner – 1963

Publié le par Laurent Bigot

Grégoire Duval s’est tu un instant, puis l’air apaisé tel un homme qui peut enfin exprimer une décision prise en secret depuis longtemps : « Si vous y tenez… Vous l’aurez votre coupable, et croyez-moi, vous serez bien étonnés…Monsieur le commissaire, je passerai demain matin, vers onze heures à votre bureau…

« Je reconnais avoir tué Catherine Nortier le 27  septembre… » (à suivre)

« Je reconnais avoir tué Catherine Nortier le 27 septembre… » (à suivre)

« Bravo Duval, vous m’avez eu ! dit le commissaire, je ne veux pas vous inculper d’outrages à la magistrature…toute la ville va déjà rigoler ! Moi aussi j’ai un aveu à vous faire, votre perspicacité au procès m’a agacé. Vous tombiez trop juste, j’ai tout vérifié. Seulement tout le monde vous a vu faire la sieste sous la tonnelle avec Sylvère. Duval, commencez par étrangler tous vos alibis et revenez me voir… »

« Bravo Duval, vous m’avez eu ! dit le commissaire, je ne veux pas vous inculper d’outrages à la magistrature…toute la ville va déjà rigoler ! Moi aussi j’ai un aveu à vous faire, votre perspicacité au procès m’a agacé. Vous tombiez trop juste, j’ai tout vérifié. Seulement tout le monde vous a vu faire la sieste sous la tonnelle avec Sylvère. Duval, commencez par étrangler tous vos alibis et revenez me voir… »

Grégoire s'est mis à marcher hasard, sans regarder quiconque, ne répondant même pas aux bonjours que certains lui adressaient et brusquement, il se trouve en face du docteur Hess...

Commenter cet article