Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2 - THE BIG HEAT (Règlement de comptes) de Fritz Lang (1953) avec Glenn Ford et Gloria Grahame

Publié le par Laurent Bigot

Travelling latéral de la gauche vers la droite, il nous introduit à l'intérieur d'un bar, que l'on peut percevoir comme un lieu interlope. La caméra s'arrête entre un gros barman visqueux et un jeune homme équivoque, style petite frappe, bref Larry. Une fois encore, Fritz Lang condense son récit au maximum. Grâce à un simple mouvement d'appareil, il nous a fait glisser de Katie (l’épouse de Bannion) à son futur assassin. Et ce déplacement de caméra permet à Bannion de venir s'installer au centre de l'écran entre les deux hommes. Il demande au barman où se trouve Lucy Chapman. Par un lent et lourd déplacement du torse le barman se tourne vers la caméra et désigne en regardant vers nous quelqu'un que nous ne voyons pas encore.
Puis nous découvrons une femme que l'on pourrait prendre pour une employée triste et lasse mais qui se tient au bar à la manière d'une entraîneuse : Lucy Chapman. D'emblée, Lang présente ce personnage de manière ambiguë selon le regard que l'on porte sur lui. On peut la regarder avec pitié et indulgence comme une femme d'un certain âge, encore attirante, qui aspire à se délivrer de son passé de prostituée, pour céder à l’illusion d’une vie d’épouse honorable ; ou porter sur elle un jugement sévère et rédhibitoire sur la possibilité qu’elle puisse réussir.
2 - THE BIG HEAT (Règlement de comptes) de Fritz Lang (1953) avec Glenn Ford et Gloria Grahame

La discussion Bannion-Lucy remet en cause le témoignage de la veuve Duncan. Elle oblige professionnellement le policier à réinterroger cette dernière. Ce qui, selon la loi de causalité qu'impose rigoureusement Fritz Lang à son récit, entraîne dynamiquement la séquence qui suivra. Toutefois, avant de l'évoquer, relevons un détail qui touche autant le tout début que la toute fin de de cette scène, entre Bannion et Lucy. Il s'agit de la cabine téléphonique, bizarrement, anormalement installée à l'intérieur du bar, juste en bas de l'escalier. Dès l'entrée du sergent dans The Retreat, et pendant toute la discussion avec Lucy, Lang s'ingénie à ne pas la montrer, voire à l'escamoter. On ne la découvre, mais très nettement, que dans le mouvement qui accompagne la sortie de Bannion. Sa fonction, celle d'espionner la clientèle et d'informer Lagana et Vince, ne nous sera révélée que plus tard. Comme pour mettre en évidence que l'action ne se joue pas seulement à l'intérieur des scènes mais qu'elle se répercute, dans le même temps, au-dessus et au-delà. 

REGLEMENT DE COMPTE – Jean Douchet – Wild Side - 2014

2 - THE BIG HEAT (Règlement de comptes) de Fritz Lang (1953) avec Glenn Ford et Gloria Grahame

Commenter cet article