Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

4 - LEAVE HER TO HEAVEN (Péché Mortel) – John M. Stahl (1945) – Gene Tierney – Cornel Wilde

Publié le par Laurent Bigot

4 - LEAVE HER TO HEAVEN (Péché Mortel) – John M. Stahl (1945) – Gene Tierney – Cornel Wilde
Quelque temps après, les nouveaux mariés arrivèrent A Warm Springs, la station thermale où Danny, le jeune frère de Richard, était en traitement et en bonne voie de guérison, semblait-il. Etendu sur une chaise longue, sur une vaste pelouse, en plein soleil, le jeune homme, qui pouvait avoir une quinzaine d'année, se reposait sous l’œil vigilant d'une infirmière. Richard et Ellen s'approchèrent de lui. Danny, qui somnolait, ouvrit tout à coup les yeux :
- Dick…enfin toi ! s'exclama-t-il joyeusement. J'ai pu à peine me reposer depuis que j'ai reçu ton télégramme. Sans relâche, je voyais tourner les roues du train qui t'amenait près de moi. Chaque minute nous rapprochait. J'étais si impatient…
Ellen à l'écart, se sentait une intruse et elle faisait visiblement effort pour que son mécontentement de se voir ainsi négligée par son mari ne se lût pas trop clairement sur son visage. Elle crut bon de rappeler la présence :
- Hello, Danny ! dit-elle en s'approchant.
- Hello, Ellen, je suis ravi de vous voir, dit joyeusement
Danny en lui serrant la main. .
- Il faut nous tutoyer, maintenant, Danny. ]’Espère que tu vas t'habituer à l'idée que ton grand frère a maintenant une épouse. .
- Bien sûr, Je suis persuadé que nous allons faire une paire de copains.
Richard ne quittait pas des yeux le jeune malade. Une affection extraordinaire liait les deux frères l'un à l'autre, et Ellen, malgré sa force de caractère, avait peine à dissimuler son dépit. 

 

Le voyage vers le Nord se passa sans encombre et l'installation dans le chalet rustique, au bord du lac, fut un grand sujet d'amusement et de rire. Le fidèle Thorne, un grand et solide gaillard qui savait tout faire, aussi bien cuisiner qu'abattre un arbre, avait tout préparé pour l'arrivée du trio. Le matin, il se levait avec le jour et préparait le feu et le petit déjeuner. De ce fait, une petite rivalité ne tarda pas à s'élever entre Ellen et lui, Ellen voulant toujours s'en tenir à son programme d'être la seule à veiller sur le bien-être matériel de l'homme qu'elle aimait d'une passion chaque jour plus exclusive. .
C'était un véritable accaparement, et Richard, par instant, laissait voir un peu de lassitude dans son attitude à l'égard de sa femme. Danny occupait d'ailleurs toujours une place importante dans les préoccupations de Richard. 

 

4 - LEAVE HER TO HEAVEN (Péché Mortel) – John M. Stahl (1945) – Gene Tierney – Cornel Wilde

Commenter cet article