Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

7 - VICTOR – Claude Heymann (1951) – Jean Gabin, Françoise Christophe, Brigitte Auber, Jacques Morel, Jacques Castelot

Publié le par Laurent Bigot

Jacques Castelot
 
Né à Anvers le 11 juillet 1914, le belge Jacques Storms voit sa famille s'installer trois ans plus tard à Paris. Se lançant dans la carrière de comédien, il prend le pseudonyme de Castelot (comme son frère, l'historien André Castelot). Cet ancien élève du Conservatoire s'illustre avant tout au théâtre, mais le cinéma fait appel à lui dès 1938. S'il se contente d'une apparition dans La Marseillaise de Jean Renoir, l'acteur se voit confier de vrais rôles dans Le voyageur de la Toussaint de Louis Daquin, La Malibran de Sacha Guitry ou Les enfants du paradis de Marcel Carné. Sa distinction naturelle lui vaut de jouer souvent les aristocrates ou les grands bourgeois, un registre dans lequel il se laissera peu à peu enfermer. Il sera ainsi le duc de La valse de Paris, le noblaillon de Topaze (face à Fernandel), ou encore le Prince des Mains sales. Suite à leur f rencontre dans Victor, le comédien retrouve Gabin dans La vérité sur Bébé Donge et Le baron de l'écluse. Après des apparitions dans des films comme Folies-Bergère et Angélique marquise des Anges, Jacques Castelot deviendra un habitué du petit écran. Il s’est éteint le 25 août 1989 sans avoir pu donner une image moins figée de son talent…
 
COLLECTION GABIN -  Eric Quéméré – 2005
7 - VICTOR – Claude Heymann (1951) – Jean Gabin, Françoise Christophe, Brigitte Auber, Jacques Morel, Jacques Castelot
7 - VICTOR – Claude Heymann (1951) – Jean Gabin, Françoise Christophe, Brigitte Auber, Jacques Morel, Jacques Castelot
7 - VICTOR – Claude Heymann (1951) – Jean Gabin, Françoise Christophe, Brigitte Auber, Jacques Morel, Jacques Castelot
7 - VICTOR – Claude Heymann (1951) – Jean Gabin, Françoise Christophe, Brigitte Auber, Jacques Morel, Jacques Castelot

Commenter cet article