Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1 - THE SHOP AROUND THE CORNER (Rendez-vous) - 1940 - Ernst Lubitsch - James Stewart - Margaret Sullavan - Frank Morgan

Publié le par Laurent Bigot

1 - THE SHOP AROUND THE CORNER (Rendez-vous) - 1940 - Ernst Lubitsch - James Stewart - Margaret Sullavan - Frank Morgan

En 1939, Lubitsch parlait de la nécessité de faire des films en rapport avec « le monde réel ». En 1940, il tourne sur quatre semaines et avec moins de 500 000 dollars The Shop around the Corner, dont il dira : « Pour la comédie humaine, je n'ai rien produit d'aussi bon...  Je n'ai jamais fait non plus un film dans lequel l'atmosphère et les personnages étaient plus vrais que dans celui-ci » 

La « vérité» de l'entreprise vient d'abord, bien sûr, de son enracinement autobiographique. Quoique The Shop… soit inspiré à l'origine d'une pièce hongroise brillamment métamorphosée par Raphaelson, la maroquinerie de M. Matuschek à Budapest ne doit pas être sans rapport avec les magasins de confection de Berlin familiers au petit Lubitsch. Le cinéaste a gardé très présente à l'esprit l'atmosphère de ces modestes commerces où l'on vit en famille : « Le film a un thème universel et raconte une histoire simple. Les sentiments existant entre le patron et ses employés sont les mêmes à travers le monde entier, selon moi. Chacun a peur de perdre son emploi, et chacun sait à quel point les petits soucis humains peuvent mettre cet emploi en danger. Si le patron a un peu de dyspepsie, il vaut mieux ne pas lui marcher sur les pieds ; mais quand tout va bien pour lui, le personnel au complet reflète sa bonne humeur. » 

LUBITSCH – Jacqueline Nacache – Ed. Edilig (1987)

1 - THE SHOP AROUND THE CORNER (Rendez-vous) - 1940 - Ernst Lubitsch - James Stewart - Margaret Sullavan - Frank Morgan
L'autre enjeu de The Shop… est évidemment une histoire d'amour. Romance bien pervertie, en vérité, puisque les amoureux par correspondance (Kralik et Klara) ne se connaissent pas et se comportent comme chien et chat dans la réalité qui les a fatalement mis en présence. Le spectateur, lui, est très vite informé de la vérité, afin de pouvoir jouir à son aise des malentendus qui vont retarder au maximum, bien évidemment, la réunion du couple. Chez Lubitsch le désir, comme le mariage, doit subir toute une série de rituelles épreuves avant de s'affirmer sereinement. 
LUBITSCH – Jacqueline Nacache – Ed. Edilig (1987)
1 - THE SHOP AROUND THE CORNER (Rendez-vous) - 1940 - Ernst Lubitsch - James Stewart - Margaret Sullavan - Frank Morgan

Commenter cet article