Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1 - EN CAS DE MALHEUR – Claude Autant-Lara (1958) – Jean Gabin, Brigitte Bardot et Edwige Feuillère

Publié le par Laurent Bigot

1 - EN CAS DE MALHEUR – Claude Autant-Lara (1958) – Jean Gabin, Brigitte Bardot et Edwige Feuillère
Avril 1957. En traversant la place de la Concorde, Yvette et Noémie observent les préparatifs de fête : Paris s’apprête à recevoir le lendemain la reine d’Angleterre.
« Demain, tous les flics seront occupés, dit Yvette, il en faut 14.000, rien que pour garder la Reine et sa partie de canot. Alors tu parles, on sera tranquille. 
1 - EN CAS DE MALHEUR – Claude Autant-Lara (1958) – Jean Gabin, Brigitte Bardot et Edwige Feuillère
D’autorité, Yvette emmène sa camarade rue St Gilles. Toutes deux passent et repassent devant la bijouterie qu’elles projettent de dévaliser. Noémie, subjuguée par Yvette, se laisse entrainer.  Pourtant l’affaire lui paraît très au-dessus de leurs moyens. Elle ne cache pas leur appréhension.  « Et le pistolet ? dit Yvette, on ne l’a toujours pas … »
1 - EN CAS DE MALHEUR – Claude Autant-Lara (1958) – Jean Gabin, Brigitte Bardot et Edwige Feuillère
Le lendemain, dans un bazar, Yvette s’adresse à la vendeuse : « Madame, on voudrait un cadeau, pour un enfant de douze ans… ». Elle lui propose des livres ou des soldats, ce qui n’a pas l’air de satisfaire les jeunes clientes. Le patron vient, de relayer sa femme. Il finit enfin par les intéresser à un pistolet. Le patron tire, les amorces claquent, tous trois s’amusent comme des gosses. « C’est exactement ce qu’il nous faut… dit Yvette »

 

1 - EN CAS DE MALHEUR – Claude Autant-Lara (1958) – Jean Gabin, Brigitte Bardot et Edwige Feuillère
« Demain, en première page, il y aura un gros titre : « Hold-up dans une bijouterie, dit d’un air amusé Yvette ». Cela ne fait pas sourire Noémie qui lui dit de se taire. Yvette Hausse les épaules, elle blaguait ! « Ce ne sera pas une grosse affaire puisqu’il n’y aura pas de victime ». Et, sans se soucier des affaires de Noémie, elle se plonge dans la lecture de l’horoscope quotidien.

Scène d'un pitoyable braquage

1 - EN CAS DE MALHEUR – Claude Autant-Lara (1958) – Jean Gabin, Brigitte Bardot et Edwige Feuillère

Commenter cet article