Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

8 - EN CAS DE MALHEUR – Claude Autant-Lara (1958) – Jean Gabin, Brigitte Bardot et Edwige Feuillère

Publié le par Laurent Bigot

8 - EN CAS DE MALHEUR – Claude Autant-Lara (1958) – Jean Gabin, Brigitte Bardot et Edwige Feuillère
Deux jours plus tard, un jeune homme se présente pout voir mademoiselle Maudet. « Elle a quitté l’hôtel, répondit le réceptionniste.
- Vous ne savez pas ou elle est ? Je m’appelle Mazetti.
- Elle n’a pas laissé son adresse, mais il y a une lettre pour vous… »
8 - EN CAS DE MALHEUR – Claude Autant-Lara (1958) – Jean Gabin, Brigitte Bardot et Edwige Feuillère
La porte refermée, ils s’embrassent avec passion. « Tu m’as fait peur, lui dit Yvette, tu sais, je croyais que tu ne venais plus. Ca fait quatre jours qu’on ne s’est pas vu… Tu n’avais pas trouvé ma lettre ? »
8 - EN CAS DE MALHEUR – Claude Autant-Lara (1958) – Jean Gabin, Brigitte Bardot et Edwige Feuillère
Soudain Mazetti se détache d’Yvette, se retourne et examine les lieux d’un air réprobateur.
« - Qu’est-ce que c’est ici ?
- Eh bien, c’est chez moi… C’est pas joli ?... Ca ne te plaît pas ?
- J’ai compris ! Tu m’as raconté que ton avocat, gentiment, t’aidé à tenir le coup en attendant que tu trouves su travail. En fait de travail, je vois ce que c’est : il t’entretient !
- Et après ?... Puisqu’il m’aime ! Comme tu ne peux pas t’imaginer. Il me laisse faire tout ce que je veux, sauf boire…
- Tout ce que tu veux ! Tu lui as dit, pour moi ?
- Mais non, justement, pour toi, je ne lui ai pas dit… Pour les autres, oui, mais pas pour toi… »
A cet aveu, Mazetti éclate : « Les autres ! Il y en a donc d’autres ? »
8 - EN CAS DE MALHEUR – Claude Autant-Lara (1958) – Jean Gabin, Brigitte Bardot et Edwige Feuillère
Très chatte, Yvette se coule contre son ami, l’entraîne dans sa chambre, s’efforce de le tenter, mais il trouve la force de refuser : « Non pas ici… ». « Eh bien, où tu voudras, ça m’est égal,  répondit Yvette. »
8 - EN CAS DE MALHEUR – Claude Autant-Lara (1958) – Jean Gabin, Brigitte Bardot et Edwige Feuillère

Commenter cet article