Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1 - BRIGADOON – Vincente Minnelli (1954) – Gene Kelly et Cyd Charisse

Publié le par Laurent Bigot

En 1954, Gene Kelly retrouve le réalisateur d'Un Américain à Paris pour une fable musicale pleine de bruyères et de cornemuses. Genèse d'un des films les plus singuliers de Minnelli.

En 1954, Gene Kelly retrouve le réalisateur d'Un Américain à Paris pour une fable musicale pleine de bruyères et de cornemuses. Genèse d'un des films les plus singuliers de Minnelli.

1 - BRIGADOON – Vincente Minnelli (1954) – Gene Kelly et Cyd Charisse
Paradis Perdu
On a parfois dit que Brigadoon était la plus européenne des comédies musicales américaines. Inspirée d'un conte allemand et transposée en Écosse, son intrigue joue sur la nostalgie de la Vieille Europe, cette terre qu'ont quittée tant d'immigrants devenus citoyens des États-Unis. C'était d'ailleurs le cas de Frederick Loewe, le compositeur de Brigadoon. Élevé à Berlin, le musicien s'est inspiré pour certaines de ses mélodies de la musique romantique allemande, ce qui contribue à donner au film une touche classique très marquée. Mais s'il emprunte à l'opérette et au ballet, Brigadoon n'en est pas moins une vraie comédie musicale « à l'américaine » : les claquettes se mêlent ici aux entrechats. La rencontre entre ces deux univers n'est d'ailleurs pas seulement stylistique. Le conflit entre « l'Europe éternelle» et la modernité agressive de l'Amérique est au cœur du récit, faisant du film une ode lyrique et un brin naïve à l'innocence perdue. Ce conte de fées est sans doute l'une des œuvres les plus limpides de Vincente Minnelli, cinéaste qui, sous la splendeur visuelle, a toujours eu à cœur de pointer les travers d'une société trop encline à oublier les vraies valeurs. En ce sens, Brigadoon est aussi un conte moral. 

1 -"Once in the Highlands/Brigadoon/Down on MacConnachy Square" – Eddie Quillan, Villagers, and Offscreen M-G-M Chorus

L’histoire :
Au cours d'un voyage en Ecosse, Tommy Albright et Jeff Douglas, deux Américains, découvrent un village que ne mentionne aucune carte, Brigadoon. Ils y pénètrent et apprennent qu'un mariage doit bientôt unir Jean Campbell à Charlie Dalrymple. Tommy fait la connaissance de Fiona Campbell, la sœur de Jean et il s'éprend d'elle. Mais un mystère étrange semble planer sur Brigadoon. Tommy et Jeff en comprennent bientôt la raison : Brigadoon ne revit en réalité qu'un jour tous les cent ans, à la suite d'un vœu fait en 1754. Le mariage de Jean et de Charlie est célébré mais Harry Beaton, le rival malheureux de Charlie, décide de quitter Brigadoon, ce qui provoquerait la disparition définitive du village dans l'abîme du temps. Les habitants de Brigadoon tentent de rejoindre Harry avant qu'il ne franchisse les limites du village, et Jeff qui chassait dans les environs provoque accidentellement la mort de Harry. Mais le jour s'achève et Brigadoon doit s'évanouir dans le temps. Tommy au lieu de rester à Brigadoon repart à New York avec Jeff. Dès son retour, Tommy comprend qu'il ne peut plus supporter ce monde moderne après avoir connu le charme de Brigadoon. Il rompt avec sa fiancée, Jane Ashton, et repart pour l'Ecosse. Il découvre avec bonheur que Brigadoon est encore là et retrouve Fiona... 

Commenter cet article