Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

5 - NIAGARA - Henry Hathaway (1953) - Marilyn Monroe - Joseph Cotten - Jean Peters

Publié le par Laurent Bigot

FEMME FATALE
 
Sans le savoir, Henry Hathaway va contribuer à créer le mythe Marilyn. Alors que la comédienne avait plutôt joué jusque-là des rôles de « ravissante idiote » (à part dans son précédent film : Don't bother to knock), Niagara révèle au contraire une femme rusée el parfaitement consciente du pouvoir de ses charmes. Dans la lignée des sublimes garces du Film Noir, Marilyn confère à son personnage un érotisme puissant, dont Hathaway joue aussi bien en la filmant alanguie sous les draps que déambulant dans la rue. C'est d'ailleurs dans un plan de Niagara, connu à l'époque comme « la plus longue marche de l'histoire du cinéma », qu'apparaît ce qui deviendra l'une des marques de fabrique de Marilyn : son célèbre déhanchement….
5 - NIAGARA - Henry Hathaway (1953) - Marilyn Monroe - Joseph Cotten - Jean Peters
Comme tous les événements légendaires, la raison de ce suggestif ondulement connaît plusieurs versions. Selon l'assistant d'Hathaway, le talon de l'actrice serait resté bloqué dans un creux de la chaussée, ce qui l'aurait obligé à ce curieux chaloupé. Mais, de son côté, le cinéaste affirme qu'il s'agissait d'une indication de jeu qu'il donna à Marilyn. Quoi qu'il en soit, la manière dont elle ondule en s'éloignant de la caméra dans ce plan de vingt secondes aura unn tel retentissement, que Marilyn n'oubliera plus jamais de l'adopter en public. 
Les légendes d’Hollywood – Eric Quéméré - 2004
5 - NIAGARA - Henry Hathaway (1953) - Marilyn Monroe - Joseph Cotten - Jean Peters

Commenter cet article