Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TEX AVERY CARTOONS - WHAT PRICE FLEADOM

Publié le par Laurent Bigot

TEX AVERY CARTOONS - WHAT PRICE FLEADOM
WHAT PRICE FLEADOM - Homère la puce – Un jour ma puce viendra (1948)
Réalisation: Tex Avery. Animation : Robert Bentley, Walter Clinton, Gil Turner. Musique : Scott Bradley. Production : Fred Quimby. Technicolor. 638 pieds. Programme musical : « Honey »  (Gillespie), « Sing before Breakfast «  (Brown)
TEX AVERY CARTOONS - WHAT PRICE FLEADOM
Homère, la puce, vit sur Hobo, un chien errant. Ils mangent ensemble et semblent d'inséparables amis jusqu'au jour où Homère s'éprend d'une jeune puce, très séduisante, qui a pour terrain de chasse un gros chien. Homère quitte Hobo et rejoint la jeune puce blonde qu'il poursuit de ses assiduités. Mais le gros chien décide de se débarrasser de ces deux puces qui le gênent et il se lave avec la plus grande énergie. De son côté, Hobo recherche vainement son ami Homère. Il est désespéré et cherche à se tuer. Homère survient heureusement in extremis, accompagné de sa douce amie et d'une foule de bébés puces. Ils trouvent tous refuge sur Hobo, ravi de ne plus être seul.
KING SIZE CANARY Drôle de canari - Le canari géant – Le canari de 500 kg (1947)
Réalisation: Tex Avery. Animation : Robert Bentley, Walter Clinton, Ray Abrams. Sujet : Heck Allen. Musique : Scott Bradley. Production : Fred Quimby. Technicolor. 727 pieds.
 
Un chat affamé, un gros chien, une petite souris et un canari famélique...chef-d'œuvre «cosmique». 
TEX AVERY CARTOONS - WHAT PRICE FLEADOM
THE SCREWY TRUANT - Casse-noisette fait l’école buissonnière – Ecureuil buissonnier (1945)
Réalisation: Tex Avezy. Animation : Preston Blair, Ed Love, Ray Abrams. Sujet : Heck Allen. Musique : Scott Bradley. Production : Fred Quimby. Technicolor. 654 pieds. Programme musical : «Over there» (Cohan), «In the good old Summertime» (Evans-Shields). 
L'accumulation des objets avec lesquels l'écureuil frappe le chien annonce le final de Bad Luck Blackie (1949), et l'apparition du Grand Méchant Loup et du Petit Chaperon rouge qui se sont trompés de cartoon ne manque pas de saveur...

L'accumulation des objets avec lesquels l'écureuil frappe le chien annonce le final de Bad Luck Blackie (1949), et l'apparition du Grand Méchant Loup et du Petit Chaperon rouge qui se sont trompés de cartoon ne manque pas de saveur...

L'écureuil fou va à la pêche au lieu d'aller à l'école, Le chien chargé de retrouver les élèves en faute se lance sur sa piste. Le chien, croyant le capturer, tire à lui une longue (fausse) queue d'écureuil de plus de quatre cent cinquante mètres. L'écureuil fou sème des clous et le chien «crève ». Il a heureusement une patte de secours. L'écureuil voit passer le loup en train de poursuivre le Petit Chaperon rouge, Il lui explique qu'il s'est trompé de film et lui montre le titre du dessin animé, pour le convaincre. L'écureuil se fait alors passer pour la grand-mère en question et il assomme le chien avec une multitude d'objets - une poêle à frire, une ancre de navire, une assiette, un crachoir, une clé anglaise, une bouteille, un coffre-fort, un rouleau à pâtisserie, un marteau, un vase et enfin un évier qu'il sort d'une malle. L'écureuil avoue au chien pourquoi il n'est pas allé à l'école : il a la rougeole, Le chien l'a, à son tour…
WILD AND WOLFY - Entre chien et loup – Le grand méchant louche (1945)
Réalisation : Tex Avery. Animation : Preston Blair, Ed Love, Ray Abrams, Walt Clinton. Sujet : Heck Allen. Musique : Scott Bradley. Production : Fred Quimby. Technicolor. 698 pieds. Programme musical : « Texas Plains » (Hamblin).
La poursuite accumule les gags et les idées les plus folles (le cheval enlève ses sabots pour traverser la rivière, le loup heurte une fourchette [fork = bifurcation] et déplace la route). Quant à la jeune fille qui excite la convoitise du loup puis celle de Droopy, elle a l'allure chaloupée de Mae West...  Premier titre : Robinsons Screwball.

La poursuite accumule les gags et les idées les plus folles (le cheval enlève ses sabots pour traverser la rivière, le loup heurte une fourchette [fork = bifurcation] et déplace la route). Quant à la jeune fille qui excite la convoitise du loup puis celle de Droopy, elle a l'allure chaloupée de Mae West... Premier titre : Robinsons Screwball.

Objet d’un avis de recherche de 5000 dollars, le loup attaque un marchand de glaces, puis se rend au saloon Rigor Mortis dont les consommateurs prennent alors la fuite. Droopy est là. Une girl apparaît et chante «I wanna drink my java from an old tin can while the moon is ridin' high». Le loup s'excite et enlève la jeune fille. La milice le poursuit. Le loup cache la jeune fille dans une cabane mais Droopy, monté sur Malicious, l'a pris en chasse. Droopy et le loup se retrouvent enfin face à face. Droopy l'assomme et... enlève la jeune fille.
SCREWBALL SQUIRREL - Casse-noisette et ses copains – L’écureuil schtarbé (1944)
Réalisation : Tex Avery. Animation : Preston Blair, Ed Love, Ray Abrams. Sujet : Heck Allen. Musique : Scott Bradley. Production : Fred Quimby. Technicolor. 678 pieds. Voix de Meathead : Tex Avery. Programme musical : « Goofus » (King).
C'est la première apparition de Screwy Squirrel. Le début du film - Avery contre Disney - est le fondement même de toute l'œuvre d'Avery ...

C'est la première apparition de Screwy Squirrel. Le début du film - Avery contre Disney - est le fondement même de toute l'œuvre d'Avery ...

Screwy Squirrel, l'écureuil fou, rencontre Sammy l'écureuil, un gentil petit animal que l'on croirait échappé d'un dessin animé de Walt Disney. Sammy annonce qu'il est le héros d'un cartoon dont les autres protagonistes sont ses amis de la forêt : Renard Gris, Smitty le castor, Wallace la marmotte, Buster le blaireau, Horace le hérisson, Scott la mouffette, Barney l'ours et Stimey le singe. L'écureuil fou le conduit alors derrière un arbre et l'assomme. Il peut alors affronter son vieil adversaire, le chien Meathead. Il le laisse faire une chute sans arrêter celle-ci ; il lui donne le mal de mer (avant de l'avoir à son tour... ). Le chien est épuisé. L'écureuil fou révèle au public comment il a pu gagner : ils étaient deux écureuils. Le chien réapparaît et dit : « Nous aussi.» Sammy l'écureuil arrive à son tour. Les deux écureuils fous et les deux chiens se jettent sur lui.
Tex Avery – Patrick Brion – Collection Cinéma de toujours – Ed. Chêne (1984)
 
WHAT’S BUZZING BUZZARD - Qui a trop faim ? – Mieux vautour que jamais (1943)
Réalisation : Tex A very. Animation : Ed Love, Ray Abrams, Preston Blair. Musique : Scott Bradley. Production : Fred Quimby. Technicolor. 715 pieds. Programme musical : «Gooofus» (Kahn).
TEX AVERY CARTOONS - WHAT PRICE FLEADOM
Le désert. Deux busards affamés : Buzzard Bill et Buzzard Joe. (L'un d'eux a la voix de Jimmy Durante). Ils voient venir un lapin. Ils se le disputent. Le lapin en profite pour filer. Les deux busards sont alors prêts à s'entre-dévorer. Ils s'épuisent. Ils capturent finalement le lapin mais c'est un jour sans viande ? Désespérés, ils fondent en larmes.
« Deux busards affamés qui essaient de s'entre-dévorer ! C'était presque morbide! Ça aurait pu déboucher sur quelque chose de terrifiant ! Affreux ! », déclarait non sans fierté Tex Avery, ajoutant à propos du producteur Fred Quimby : « Il vomissait presque à chaque fois qu'il voyait le film. » (In Tex Avery : King of Cartoons.)
Tex Avery – Patrick Brion – Collection Cinéma de toujours – Ed. Chêne (1984)
TEX AVERY CARTOONS - WHAT PRICE FLEADOM

Commenter cet article