Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1 - LE CAVE SE REBIFFE – Gilles Grangier (1961) – Jean Gabin, Bernard Blier, Maurice Biraud, Martine Carol, Françoise Rosay

Publié le par Laurent Bigot

Classique du cinéma français, la comédie policière de Gilles Grangier est portée par un casting de premier ordre et la prestation de Jean Gabin est sublimée par des républiques mitonnées par Michel Audiard.

Classique du cinéma français, la comédie policière de Gilles Grangier est portée par un casting de premier ordre et la prestation de Jean Gabin est sublimée par des républiques mitonnées par Michel Audiard.

1 - LE CAVE SE REBIFFE – Gilles Grangier (1961) – Jean Gabin, Bernard Blier, Maurice Biraud, Martine Carol, Françoise Rosay
Dans les années 60, après une grosse éclipse, Jean Gabin est redevenu la star préférée des Français. Flic ou voyou, pacha ou paysan, président ou clodo, il règne sans partage sur le box-office. Avec son phrasé inimitable, il balance les répliques qui tuent comme autant de scuds ravageurs. Des saillies hilarantes que le public adore, ciselées par un orfèvre aux doigts d'or, Michel Audiard. À l'époque, Audiard, scénariste-dialoguiste, est également une star dont le nom concurrence, sur les affiches, celui du réalisateur. Pendant trente ans, il va écrire sans relâche pour les vedettes, leur offrant leurs plus belle partitions : Alain Delon, Jean-Paul Belmondo, Lino Ventura, Bernard Blier, Michel Serrault, Fernandel, Bourvil, Romy Schneider, Louis de Funès, Mireille Darc, Darry Cowl...
Marc Godin - Collection Audiard et les plus grands acteurs français – 2006 – TF1 Vidéo

« Parce que j'aime autant vous dire que pour moi Monsieur Éric avec ses costards tissés en Écosse à Roubaix, ses boutons de manchettes en simili et ses pompes à l'italienne fabriquées à Grenoble, et ben c'est rien qu'un demi-sel. Et là, je parle juste question présentation. Parce que si je voulais me lancer dans la psychanalyse, j'ajouterais que c'est le roi des cons. Et encore les rois, ils arrivent à l'heure. Parce que j'en ai connu moi, mon cher maître, des rois, et puis pas des petits. Les Hanovre, les Hohenzollern. Rien que du micheton garanti croisade. »

1 - LE CAVE SE REBIFFE – Gilles Grangier (1961) – Jean Gabin, Bernard Blier, Maurice Biraud, Martine Carol, Françoise Rosay
L'histoire :
Charles Lepicard, Maître Lucas Malvoisin et Éric Masson veulent monter une affaire de « fausse mornifle ». Éric pense avoir « à sa pogne » un graveur hors pair, celui d'un certain Mandarès, Robert Mideau, le « Cave », c'est-à-dire dans le langage des truands, un être ordinaire, crédule et ignorant des pratiques et des codes du milieu.
Mais l'affaire ne devient possible qu'avec le concours de Ferdinand Maréchal alias « Le Dabe », ancien faux-monnayeur de haute volée. Retiré sous les tropiques après une dernière affaire ratée, il reçoit la visite de Charles qui lui propose un dernier coup d'anthologie sur le Florin. Le Dabe accepte de s'occuper de l'affaire et revient à Paris. La fine équipe se met au travail. Sous la houlette du Dabe, Robert Mideau ne se montrera pas aussi « cave » que prévu…

Commenter cet article