Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

4 - UN REVENANT – Christian-Jaque (1946) – Louis Jouvet, François Périer, Gaby Morlay, Louis Seigner

Publié le par Laurent Bigot

Jérôme (à François) : Imbécile ! Mais qui t'empêche d'épouser Gilberte et d'avoir une aventure en ville ? Rien! Mais, j'ai eu un cœur, moi, comme tout le monde. Tu t'imagines bien que je n'ai pas aimé que ta mère... Seulement, je savais m'organiser. Je te céderai ma garçonnière, et tu feras comme moi, trois petites parts de ta vie : une pour les affaires, une pour le foyer, une pour la vie personnelle.) Pour conserver la considération des gens, il faut toujours avoir du sens moral ! 
4 - UN REVENANT – Christian-Jaque (1946) – Louis Jouvet, François Périer, Gaby Morlay, Louis Seigner
Jean Brochard est né à Nantes le 12 mars 1893, mort dans la même ville le 19 juin 1972. Il remporta le premier prix de comédie et le premier prix de flûte du conservatoire de sa ville natale. Ses débuts parisiens au théâtre datent de 1918, ses débuts au cinéma de 1932, mais il a fait aussi divers métiers : typographe et musicien, métallurgiste, docker et cafetier. Un recueil de poèmes (1936). Ce comédien sobre et nuancé a joué dans bien plus de cent films, sans acquérir vraiment la réputation que sa qualité de présence méritait, un peu comme si les producteurs et réalisateurs avaient vu en hu un indispensable acteur de composition ou de contrepoint, sans grand souci de le révéler dans 1a vérité de ses dons personnels. Parallèlement, il a fait une attachante carrière théâtrale, mais c'est peut-être à la télévision, dans les beaux récits insolites de Bernard Hecht (LES COMPAGNONS DU DEMIDEUIL, etc.) qu'il a trouvé ses plus mémorables rôles.
Sur une cinquantaine de films tournés depuis 1932 (IL A ÉTÉ PERDU UNE MARIÉE, de Léo Joannon), on se souvient surtout de Jean Brochard dans : BOUBOUROCHE, d'André Hugon, avec Madeleine Renaud et André Berley (1933) ; RAMUNTCHO, de René Barberis, avec Louis Jouvet (1937) ; le «remake» de FORFAITURE par Marcel L'Herbier (1937) ; PARADIS PERDU, d'Abel Gance (1938) ; LA LOI DU NORD, de J. Feyder (1939) ; L'ENFER DES ANGES, de Christian-Jaque, et PIÈGES, de Siodmak (la même année 1939) ; MIQUETTE ET SA MÈRE, d'H. Diamant-Berger (1940) ; PREMIER BAL, de Christian-Jaque (1941) ; CARMEN, du même (1942) ; LE CORBEAU, d'H.-G. Clouzot (1943) ; BOULE DE SUIF, de Christian-Jaque (1945) ; JÉRICHO, d'H. Calef (1945) ; UN REVENANT, de Christian-Jaque (1946) ; LES CHOUANS, d'H. Calef (1946) ; DIEU A BESOIN DES HOMMES, de J. Delannoy (1950) ; KNOCK, de Guy Lefranc, avec Louis Jouvet (1950) ; I VITELLONI, de F. Fellini (1953) ; LES DIABOLIQUES, d'H.-G. Clouzot (1954). 
4 - UN REVENANT – Christian-Jaque (1946) – Louis Jouvet, François Périer, Gaby Morlay, Louis Seigner

Commenter cet article