Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

6 - LE CAVE SE REBIFFE – Gilles Grangier (1961) – Jean Gabin, Bernard Blier, Maurice Biraud, Martine Carol, Françoise Rosay

Publié le par Laurent Bigot

Pauline (Françoise Rosay) : "J'traite pas avec les commissionnaires... Tiens môme...pour tes cigarettes"

Pour l'heure, Le Cave se rebiffe marque le retour en fanfare de «la grande Rosay», surnom donné par Gabin. À soixante et onze ans, emportée par ce second souffle cinématographique, elle démontre son abattage en quelques scènes fulgurantes avec une rare gouaille. Subjugué par cette authentique «gueule de l'écran », sitôt passé à la réalisation, Audiard lui confiera le rôle principal de son film Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages. Ainsi, le duo Gabin-Rosay fait des étincelles, une chance pour Grangier : tous deux réputés « grandes gueules » s'observent et s'apprécient rapidement: « Dès leur rencontre, je me suis rendu compte qu'il y a eu une espèce de complicité entre eux », affirme-t-il. Quant à Audiard, il exulte car sa scène préférée parmi tous ses films reste celle de la description faite par Gabin à Rosay de ce fameux « grand con digne de figurer à Sèvres» : « J'ai beaucoup aimé faire ce film, je l'ai écrit en douze jours. La scène entre Gabin et Françoise Rosay ralliant toutes mes préférences personnelles », affirme-t-il.
- Je t'enverrai un gonze dans la semaine. Un beau brun avec des bacchantes. Grand, l'air con.
- A quoi je le reconnaîtrais ? Ça court les rues, les grands cons.
- C'est un gabarit exceptionnel. Si la connerie se mesurait, il servirait de mètre étalon! Il serait à Sèvres.
Au final, le scénario entier foisonne d'excellentes répliques, la plupart cl' entre elles restées dans la mémoire collective. Par exemple, celle de Gabin, sollicité pour un judicieux conseil :
- Les bénéfices, ça se divise, la réclusion ça s'additionne.
Ou encore :
- Depuis Adam se laissant enlever une côte jusqu'à Napoléon attendant Grouchy, toutes les grandes affaires qui ont raté étaient toutes basées sur la confiance ! Croire en les honnêtes gens est le seul vrai risque des professions aventureuses. 
 
6 - LE CAVE SE REBIFFE – Gilles Grangier (1961) – Jean Gabin, Bernard Blier, Maurice Biraud, Martine Carol, Françoise Rosay6 - LE CAVE SE REBIFFE – Gilles Grangier (1961) – Jean Gabin, Bernard Blier, Maurice Biraud, Martine Carol, Françoise Rosay

Commenter cet article