Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[pub] PANIQUE - Julien Duvivier (1946) - Michel Simon, Viviane Romance, Paul Bernard

Publié le par Laurent Bigot

Ça vient de sortir en DVD, chez TF1 Vidéo dans la superbe collection Héritage, un des plus beaux films de Julien Duvivier, un superbe film Noir, un de mes films préférés du réalisateur, en version restaurée : PANIQUE (1946) avec Michel Simon, Viviane Romance et Paul Bernard, d'après un roman de Georges Simenon "Les Fiançailles de M. Hire", sur un scénario de Charles Spaak.

 
[pub]  PANIQUE - Julien Duvivier (1946) - Michel Simon, Viviane Romance, Paul Bernard
L’histoire : Dans un quartier populaire, des forains s'installent sur un terrain vague. Ils découvrent le corps d’une femme assassinée. la police enquête et soupçonne aussitôt l’étrange et taciturne M. Hire. C'est l'amant de cœur de la belle Alice qui est le meurtrier, mais cette dernière fait dévier des soupçons sur M. Hire qui est secrètement épris d'elle...
Autour du film : Julien Duvivier quitta Hollywood en 1945, emportant un contrat de la M.G.M. pour trois films à tourner au choix en Amérique ou à Londres. Un premier projet avec Vivien Leigh fut retardé par suite de la maladie de la vedette. Son contrat ne prévoyant pas de date limite, Duvivier, sans doute désireux de reprendre contact avec les studios français, se tourna vers autre chose. « Nous nous sommes réunis avec Alexandre Korda, O'Connell et Spaak et j'avais à choisir entre trois scénarios : RAS-EL-GUA, mais c'était encore la guerre..., PANIQUE et LA SYMPHONIE PASTORALE.»
Ce fut PANIQUE qui l'emporta. Pourquoi PANIQUE ? A cette question, le réalisateur répond : «Parce que c'était pour moi une réaction inévitable. J'arrivais de Hollywood où j'avais vu pendant cinq ans des films optimistes avec le «happy end» traditionnel, aussi avais-je envie de traiter un sujet plus en rapport avec la situation actuelle. Je sais bien qu'il est plus aisé de réaliser des films poétiques, doux et charmants, avec de belles photographies, mais ma nature me pousse vers des thèmes âpres, noirs, amers. Que dit PANIQUE ? Il dit que les gens ne sont pas gentils, que la foule est imbécile, que les indépendants ont toujours tort... et qu'ils finissent inévitablement par marcher dans le rang. Evidemment, nous sommes loin des gens qui s'aiment, ceux-là sévissent sur les écrans d'Hollywood, mais j'ai bien l'impression que nous traversons une époque où les gens ne s'aiment pas. Pour moi - le public me dira plus tard ce qu'il en pense - PANIQUE est le film le plus significatif de ma carrière, car il veut dire quelque chose ... »
Toutes les prises de vues eurent lieu aux studios de la Victorine à Nice, en intérieurs et dans un vaste décor extérieur - une place de banlieue parisienne, avec ses immeubles et ses boutiques - dont le coût s'éleva à huit millions, chiffre important pour l'époque. Dans son personnage de victime de la bêtise publique, Michel Simon fit une création remarquable aux côtés de Viviane Romance.
[pub]  PANIQUE - Julien Duvivier (1946) - Michel Simon, Viviane Romance, Paul Bernard
[pub]  PANIQUE - Julien Duvivier (1946) - Michel Simon, Viviane Romance, Paul Bernard

Commenter cet article