Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2 - FRENCH CANCAN – Jean Renoir (1954) – Jean Gabin, Françoise Arnoul, Maria Félix, Giani Esposito

Publié le par Laurent Bigot

2 - FRENCH CANCAN – Jean Renoir (1954) – Jean Gabin, Françoise Arnoul, Maria Félix, Giani Esposito
L’histoire : La Belle Abbesse achève de parader à demi-nue devant son public du paravent chinois. Danglard, son directeur et amant, l'emmène danser à la« Reine Blanche », un cabaret fréquenté par des ouvriers. Il croise une jeune lavandière, Nini, venue se distraire en compagnie de son fiancé, Paulo, apprenti boulanger. Jalouse, la Belle Abbesse fait un scandale et refuse de rentrer avec le baron Walter, son amant en titre et financier de Danglard. Walter lance ses créanciers sur Danglard. Mais celui-ci a une idée : racheter la « Reine Blanche» et en faire un cabaret de masse, le Moulin-Rouge, où les rupins côtoieront les mauvais garçons. Il engage Nini pour danser le French Cancan...
2 - FRENCH CANCAN – Jean Renoir (1954) – Jean Gabin, Françoise Arnoul, Maria Félix, Giani Esposito
A la mise en scène : Yves Allégret et Leo Joannon étaient initialement prévus. Mais la production a changé de main et la réalisation a en définitive été confiée à Renoir, en plus du scénario. Le rôle vedette du film avait été promis à de nombreux acteurs : Daniel Gélin, François Périer, Charles Boyer (star coûteuse menant une double carrière en France et aux États-Unis). Mais en homme d'affaires avisé, Deutschmeister estime que le rôle de Danglard doit être confié à Gabin qui vient tout juste de renouer avec le succès dans Touchez pas au grisbi, et qui a déjà tourné à trois reprises sous la direction de Renoir.  Le problème étant que les deux hommes sont brouillés depuis plusieurs années : comme l'évoque le critique André Brunelin, Gabin reprochait à son ancien complice d'avoir trahi ses idéaux de jeunesse en prenant la nationalité américaine, à une époque où la chasse aux sorcières faisait rage à Hollywood. À la demande de Deutschmeister, le cinéaste contacte malgré tout Gabin, qui accepte le rôle sans difficulté. Jean Renoir, dès le mois d'avril 1954, lorsqu'il signe son contrat, affirme avoir aussitôt pensé à Gabin pour le rôle de Danglard. « Oui, en désespoir de cause, ironise Gabin, il m'a même appelé pour remplacer Gélin au pied levé, un peu comme Becker avec le coup de Touchez pas au grisbi ! » En réalité, c'est le producteur Louis Wipf, croisé sur Remorques, qui ne voulait pas de Gabin, jugé has-been depuis son retour en France. Quant aux personnages de Nini et de Lola, ils seront confiés à deux actrices plus cotées au box-office que celles auxquelles songeait Renoir : Françoise Arnoul et Maria Felix. 
Collection Gabin -  Eric Quéméré – 2005 / Jean Gabin inconnu – Jean-Jacques Jelot-Bkanc – Ed. Flammarion (2014)  / Jean Renoir – Daniel Serceau – Filmo 12, Edilio (1985)
2 - FRENCH CANCAN – Jean Renoir (1954) – Jean Gabin, Françoise Arnoul, Maria Félix, Giani Esposito
Fixé en septembre, le tournage démarre courant octobre, une fois une parenthèse romaine et provençale refermée pour Renoir qui a dû honorer un contrat pour une représentation unique du spectacle Jules César aux arènes d'Arles. Renoir rêvait depuis longtemps de retrouvailles avec Gabin ; elles sont, selon leur entourage, très émouvantes : « Les rapports de Gabin et Renoir étaient exceptionnels, rappelle Françoise Arnoul. Ils s'admiraient, se respectaient, se surprenaient encore. Ils travaillaient dans une rare complicité. » Âgée alors de vingt ans, la partenaire remarquée de Fernandel dans Le Fruit défendu et Le Mouton à cinq pattes, illumine le rôle de la sensuelle Nini. Pourtant, au départ, Renoir avait songé à Danielle Delorme, puis son choix s'était porté sur Leslie Caron, hélas sous contrat avec la Metro Goldwyn Mayer pour le film Papa longues jambes avec Fred Astaire. C'est finalement Françoise Arnoul qui a hérité du personnage, «imposée» par Henry Deutschmeister, surnommé « Deutch » dans le métier, célèbre producteur franco-roumain au goût très sûr. Et il ne s'est pas trompé dans son choix : nul n'oubliera Arnoul, joli minois, sourire éclatant, jupons retroussés, resplendissante Nini danseuse montmartroise emportée par le tourbillon musical signé du compositeur Georges Van Parys. Au début, elle est intimidée par Gabin. Mais celui-ci la met bien vite à l'aise, et son trac s'envole comme par enchantement: « Quand on préparait un gros plan sur moi, raconte-t-elle, Gabin lançait : "Dès que vous serez prêts avec vos loupiotes, prévenez-moi. Je viendrai filer ma réplique et donner mes mirettes à la petite ».
Collection Gabin -  Eric Quéméré – 2005 / Jean Gabin inconnu – Jean-Jacques Jelot-Bkanc – Ed. Flammarion (2014)  / Jean Renoir – Daniel Serceau – Filmo 12, Edilio (1985)
2 - FRENCH CANCAN – Jean Renoir (1954) – Jean Gabin, Françoise Arnoul, Maria Félix, Giani Esposito

Commenter cet article