Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

4 - HELLZAPOPPIN – H. C. Potter (1941) – Ole Olsen, Chic Johnson, Martha Raye

Publié le par Laurent Bigot

Un studio hollywoodien ne peut concevoir à l'époque de produire une comédie musicale sans y intégrer une romance, même si le spectacle dont il s'inspire en est totalement dépourvu. Olsen et Johnson doivent donc s'incliner, el les scénaristes Warren Wilson et Nat Perrin (un collaborateur des Marx Brothers) inventent une vague histoire de triangle amoureux, mais le véritable intérêt du film réside dans le chaos qui entoure les tourtereaux. La version cinématographique d'Hellzapoppin reposant sur une mise en abyme (les vrais Olsen et Johnson doivent tourner une adaptation de leur spectacle à succès), le script se moque même ouvertement de cette obligation de se conformer aux règles d'Hollywood... Après avoir réécrit la première version du scénario, qui enfreignait trop de règles du Code Hays, les auteurs confient le fruit de leur travail au cinéaste H. C. Potter (La Grande farandole), vétéran de Broadway reconverti en réalisateur de comédies, qui recrée sur le plateau toute la folie du spectacle d'Olsen et Johnson. Certains gags sont d'ailleurs repris directement, comme celui de la dame criant sans arrêt « Oscar ! » (l’actrice n'est autre que Catherine Johnson, l'épouse du comique), ou celui du livreur cherchant désespérément une Madame Jones... 
4 - HELLZAPOPPIN – H. C. Potter (1941) – Ole Olsen, Chic Johnson, Martha Raye
4 - HELLZAPOPPIN – H. C. Potter (1941) – Ole Olsen, Chic Johnson, Martha Raye

Commenter cet article