Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

5 - FRENCH CANCAN – Jean Renoir (1954) – Jean Gabin, Françoise Arnoul, Maria Félix, Giani Esposito

Publié le par Laurent Bigot

L’histoire : La Belle Abbesse achève de parader à demi-nue devant son public du paravent chinois. Danglard, son directeur et amant, l'emmène danser à la« Reine Blanche », un cabaret fréquenté par des ouvriers. Il croise une jeune lavandière, Nini, venue se distraire en compagnie de son fiancé, Paulo, apprenti boulanger. Jalouse, la Belle Abbesse fait un scandale et refuse de rentrer avec le baron Walter, son amant en titre et financier de Danglard. Walter lance ses créanciers sur Danglard. Mais celui-ci a une idée : racheter la « Reine Blanche» et en faire un cabaret de masse, le Moulin-Rouge, où les rupins côtoieront les mauvais garçons. Il engage Nini pour danser le French Cancan. Les répétitions commencent. Le jour de la pose de la première pierre, la Belle Abbesse aperçoit la jeune fille et fait un scandale. Danglard est bousculé par Paulo et se retrouve à l'hôpital. Walter coupe de nouveau les crédits.
Nini devient la maîtresse de Danglard. Elle se laisse courtiser par le prince Alexandre. Celui-ci, en gage d'amour, rachète le Moulin-Rouge. L'affaire repart ; les répétitions avancent. Mais la Belle Abbesse dit toute la vérité au prince. Celui-ci se tire une balle dans la poitrine. Il se rate. Il fait ses excuses à Nini et lui confie le titre de propriété du Moulin-Rouge. 
5 - FRENCH CANCAN – Jean Renoir (1954) – Jean Gabin, Françoise Arnoul, Maria Félix, Giani Esposito
Pendant le tournage, Gabin veut profiter de la présence d'une autre de ses amies. Dans le studio voisin, c'est dans une ambiance pesante que se tourne Les Diaboliques d’Henri-Georges Clouzot. Lorsque ce cinéaste caractériel s'échauffe, Simone Signoret claque la porte et débarque chez Renoir ; alors, Gabin se lance dans un spectacle d'imitations en tous genres qui la met en joie... L'acteur est entouré d'un florilège de charme, de voix et de talents sur le plateau : sa « chère » Dora Doll joue la Génisse, Valentine Tessier Mme Olympe, Édith Piaf Eugénie Buffet et Patachou Yvette Guilbert. Renoir a par ailleurs choisi ses interprètes masculins parmi les grands noms du music-hall, André Claveau pour interpréter Paul Delmer, Philippe Clay pour Casimir et Jean Raymond pour Paulus. Dans le smoking du baron Walter, complice de Gabin depuis Le Port du désir, Jean-Roger Caussimon « fait le bœuf» avec lui sur le plateau, l'accompagne au piano tandis qu'il reprend en chœur des airs du temps de Mistinguett ! Jean Parédès joue le soldat Coudrier mort à Verdun, Gaston Modot son domestique et Albert Rémy le brave Barjolin. En sémillant capitaine Valorgueuil, le débutant Michel Piccoli voue une admiration sans borne à son prestigieux aîné : « Gabin échappe à la catégorie des vedettes d'un jour : avant la gloire, il expérimenta les planches de l'opérette. Il ne ressemble en rien à ces monstres fabriqués », écrit-il. En revanche, pas facile de se retrouver dans son collimateur, tel le producteur Marcel Lathière qu'il fait « convoquer» sur le plateau après une rude journée de tournage pour la scène de bal, et qu'il cueille violemment en présence des trois cents figurants :
- Monsieur, ce ne sont pas des studios, ce sont des chiottes, lance-t-il, excédé par l'état de sa loge... 
5 - FRENCH CANCAN – Jean Renoir (1954) – Jean Gabin, Françoise Arnoul, Maria Félix, Giani Esposito
... Si on a bien changé la chasse d'eau de son cabinet de toilette, personne n'a songé à remettre la lunette du W-C précédemment occupé par Gaby Morlay. «Avec Gabin, il ne fallait pas être en état d'infériorité, et donc être en mesure de pouvoir lui répondre, assure Renoir. Quand il avait quelqu'un dans le nez, ce n'était pas la fête. »
Professionnel obéissant, il sait attendre sagement jusqu'à ce qu'on l'appelle pour répéter ou enregistrer une scène, sauf lorsque la faim le tenaille :
- Tiens donc, je vais casser une petite croûte, dit-il à son habilleuse. S'il vous plaît, madame Pavlof (elle remplace exceptionnellement Micheline], je prendrais bien un bout de gruyère, demande-t-il à chaque petit creux.
Deux à trois fois par jour, il ressent le besoin de grignoter, de bouger, de s'absenter toujours pour les mêmes raisons comme de « passer un petit coup de bigo » à la maison afin de prendre des nouvelles des enfants ! Dans ces moments-là, il est indisponible, même pour Renoir. En dehors de ses airs grognons, de bonne compagnie, il sait se montrer goguenard même dans certaines situations difficiles, comme quand le ton monte entre Maria Félix et Françoise Arnoul. En l'observant, tous les figurants d'alors prennent des leçons de comédie ; il y a là Geneviève Bujold, Rosy Varte, Hubert Deschamps et Claude Berri, futur producteur et réalisateur de Tchao pantin.
Jean Gabin inconnu – Jean-Jacques Jelot-Bkanc – Ed. Flammarion (2014) 
5 - FRENCH CANCAN – Jean Renoir (1954) – Jean Gabin, Françoise Arnoul, Maria Félix, Giani Esposito

Commenter cet article