Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[cliché] LANA TURNER

Publié le par Laurent Bigot

Nouvelle acquisition : LANA TURNER (très rare) Autographe Dédicace ORIGINAL VINTAGE à la plume de l'actrice Américaine LANA TURNER obtenu sur magnifique photo d'époque tirage argentique (format 20x25cm.)

Nouvelle acquisition : LANA TURNER (très rare) Autographe Dédicace ORIGINAL VINTAGE à la plume de l'actrice Américaine LANA TURNER obtenu sur magnifique photo d'époque tirage argentique (format 20x25cm.)

Julia Jean Mildred Frances Turner, dit Lana Turner, est née le 8 février 1920 à Wallace (Idaho). Pendant la grande dépression économique des années trente la famille Turner émigre à San Francisco où le père trouve un emploi de docker avant de mourir, assassiné. Julia est alors placée dans une école religieuse à Modesto (Californie) avant de venir rejoindre sa mère, devenue esthéticienne, à Los Angeles. 

En 1936, dans un drugstore, Julia, qui est élève à la Hollywood High School, est remarquée pour sa beauté par un responsable de la revue «Hollywood reporter ». Elle est ensuite présentée, après accord maternel, aux dirigeants de l'agence de Zeppo Marx, par l'entremise desquels, outre l'obtention d'une figuration dans UNE ETOILE EST NEE de Wellman, elle fait la connaissance du metteur en scène à qui elle doit véritablement sa carrière : Mervyn LeRoy. Sous sa direction, la jeune fille, désormais prénommée Lana (à la demande de LeRoy lui-même), tient le rôle d'une collégienne amoureuse de son professeur dans LA VILLE GRONDE. Un rôle qui nécessite le port d'un sweater, pour lequel elle reçoit les plus vives ovations, lors de la première du film et lui vaut le surnom de «Sweater sweetheart » donné par l'échotier Walter Winchell. 

Bien vite promue au rang d'idole de la jeunesse, elle troque le sweater porte-bonheur pour les costumes sophistiqués du film d'époque dans LE GRAND GARRICK et LES AVENTURES DE MARCO POLO (en séductrice orientale). Un contrat spécial la lie à Mervyn LeRoy. Lorsque celui-ci quitte la Warner pour la M.G.M Lana fait de même. En 1938, elle tourne un premier film pour la firme au lion, laquelle s'est engagée à lui donner des cours de danse et de comédie, un film dans lequel elle tient un rôle d'ingénue aux côtés du couple Garland-Rooney : L'AMOUR FRAPPE ANDY HARDY. 

1943 marque les débuts de son âge d'or. Il durera plusieurs années au cours desquelles son image de femme fatale atteindra la perfection. Un film résume cette évolution : LE FACTEUR SONNE TOUJOURS DEUX FOIS. 

Propulsée au firmament des stars grâce à son personnage de maîtresse pousse au crime du FACTEUR SONNE TOUJOURS DEUX FOIS, Lana Turner, devenue comédienne symbole de la Metro-Goldwyn-Mayer (firme qu'elle quittera en 1956 à la fin de son contrat) est, par son goût vestimentaire très sûr, sa séduction teintée de sophistication et sa beauté sans faille, l'interprète idéale des grandes amoureuses du «roman d'alcôve », Lady de Winter dans LES TROIS MOUSQUETAIRES, Crystal Radek surnommée LA VEUVE J0YEUSE, Samarra, la biblique maîtresse du FILS PRODIGUE ou l'ensorcelante DIANE DE POITIERS. Plusieurs fois partenaire de Clark Gable, son alter ego masculin {FRANC JEU, JE TE RETROUVERAI, LE RETOUR, VOYAGE AU-DELA DES VIVANTS, elle a trouvé, sous la direction du féministe Vincente Minnelli, l'un de ses rôles clés dans LES ENSORCELÉS, radiographie de ce monde hollywoodien dont elle est la plus pure création. 

En 1957, avec les PLAISIRS DE L'ENFER, son personnage connaît une nouvelle évolution. Elle aborde les rôles de mère puis, sous l'égide du producteur Ross Hunter et du réalisateur Douglas Sirk, peaufine son nouveau portrait de femme riche marquée par la vie (MIRAGE DE LA VIE, MEURTRE SANS FAIRE-PART). 

Elle eut sept maris : le musicien Artie Shaw, le comédien Stephen Crane, le milliardaire Henry J. Topping, le comédien Lex Barker, le rancher Fred Ma, l'homme d'affaires Robert Eaton, l'artiste de cabaret Ronald Dante. De son mariage avec Stephen Crane est née une fille, Chéryl, qui en 1958 (elle était âgée de 15 ans) fit la une des journaux en portant un coup de poignard fatal au violent Johnny Stompanato, un ami de sa mère…

Commenter cet article