Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2 - THERE'S NO BUSINESS LIKE SHOW BUSINESS (La Joyeuse parade) - Walter Lang (1954) - Marilyn Monroe - Donald O'Connor - Ethel Merman - Mitzi Gaynor - Dan Dailey

Publié le par Laurent Bigot

 

Hommage au génie du compositeur Irving Berlin, dont les chansons parsèment le film, There's no business like show business (La Joyeuse Parade) a également pour but de mettre en valeur les talents scéniques de Marilyn. Et ce, malgré les réticences de la star à se lancer dans un tel projet.

"After You Get What You Want You Don't Want It" - Marilyn Monroe

Marilyn Monroe : La belle captive
"There's no business like show business" : le titre de la chanson finale La Joyeuse parade résume assez bien le caractère absolument exceptionnel du métier de comédien, dans ses meilleurs aspects comme dans les pires. En 1954. Marilyn aurait sans doute plutôt insisté sur ces derniers. Alors que les sorties consécutives de Niagara, Les Hommes préfèrent les blondes, Comment épouser un millionnaire et Rivière sans retour ont fait d'elle la femme la plus acclamée au monde, elle n'a toujours pas voix au chapitre au sein d'une industrie traitant ses acteurs comme de véritables pantins. Liée à la Twentieth Century Fox par un contrat devenu obsolète au regard de son nouveau statut, mais que le studio se refuse évidemment à revoir, Marilyn se trouve dans une situation totalement schizophrénique : véritable reine à l'extérieur, elle redevient une modeste employée une fois passées les portes du studio. Mais tout en regimbant, Marilyn comprend que son intérêt réside, pour un temps encore, dans l'obéissance. Et qu'en attendant, « the show must go on », comme le dit un autre adage de sa profession ...
Éric Quéméré – Les Légendes d’Hollywood – Marilyn Monroe dans La Joyeuse Parade - 2004
 
2 - THERE'S NO BUSINESS LIKE SHOW BUSINESS (La Joyeuse parade) - Walter Lang (1954) - Marilyn Monroe - Donald O'Connor - Ethel Merman - Mitzi Gaynor - Dan Dailey

Commenter cet article