Après le succès de Father of The Bride (Le Père de la mariée), la plupart des comédiens étant sous contrat, donc disponibles, le studio insiste auprès de Minnelli pour qu'il continue sur sa lancée. Ni lui ni Spencer Tracy ne sont enthousiastes. Pourtant, grâce à ce dernier, quelques scènes assez drôles sauvent Father's Little Dividend (Allons donc papa) : la course en voiture pour aller à l'hôpital alors que le bébé n'est pas né ; la scène où les parents de Kay se rendent chez le docteur au sujet de l'éducation de leur petit-fils (les mimiques de Spencer Tracy) ou encore celle où le grand-père oublie le bébé dans le jardin public pendant qu'il joue au football avec des gosses.
Lire la suite :
https://moncinemaamoi.blog/2020/03/01/fathers-little-dividend-allons-donc-papa-vincente-minnelli-1951/

Retour à l'accueil