Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

DIAL M FOR MURDER (Le crime était presque parfait) – 1954 – Alfred Hitchcock

Publié le par Laurent Bigot

Entretiens HITCHCOCK / TRUFFAUT (avec la collaboration de Helen Scott) Edition Ramsay (édition définitive) - 1983 François Truffaut : Nous voici en 1953, avec Dia M for Murder (Le crime était presque parfait)… Alfred Hitchcock : Sur lequel nous pouvons...

Lire la suite

5 - DIAL M FOR MURDER (Le crime était presque parfait) – 1954 – Alfred Hitchcock

Publié le par Laurent Bigot

Arrive l'inspecteur. Mark se cache dans la chambre pendant qu'Hubbard questionne Tony au sujet de fortes dépenses. Tony évoque des gains faits aux courses. Mark découvre la mallette que Tony soutient avoir perdue. Elle est pleine de billets. Mark appelle...

Lire la suite

DIAL M FOR MURDER (Le crime était presque parfait) – 1954 – Alfred Hitchcock

Publié le par Laurent Bigot

« ln the mood for love» Le tournage en relief imposait plusieurs contraintes, dont une utilisation particulière de la couleur, comme le rappela Grace Kelly : « Il fallait des couleurs plus vives. L’utilisation des lunettes enlevait de la force à la couleur,...

Lire la suite

4 - DIAL M FOR MURDER (Le crime était presque parfait) – 1954 – Alfred Hitchcock

Publié le par Laurent Bigot

À son retour, Tony dit à sa femme d'aller se coucher et accueille les policiers. Avant leur arrivée, il fait disparaître les indices : il détruit le bas qui a servi à Swann et le remplace par un bas de Margot, récupère la clé sur le mort et la replace...

Lire la suite

DIAL M FOR MURDER (Le crime était presque parfait) – 1954 – Alfred Hitchcock

Publié le par Laurent Bigot

Un film en 3D Le cinéma conventionnel nous offre une image plate, qui ne sort pas de la surface de l'écran. À l'inverse, le cinéma en relief, le procédé « 3D » (pour Trois Dimensions) vise à nous donner l'impression que l'image n'est pas confinée dans...

Lire la suite

3 - DIAL M FOR MURDER (Le crime était presque parfait) – 1954 – Alfred Hitchcock

Publié le par Laurent Bigot

Ce diable d'Hitchcock Si Hitchcock se montra effectivement capable de « naviguer» avec beaucoup de facilité dans l'histoire de Frederic Knott, l'auteur du Crime était presque parfait, ce ne fut pas sans avoir à éviter quelques icebergs, à commencer par...

Lire la suite

2 - DIAL M FOR MURDER (Le crime était presque parfait) – 1954 – Alfred Hitchcock

Publié le par Laurent Bigot

Resté seul, Tony contacte un certain Lesgate à qui il donne rendez-vous chez lui, prétextant une blessure au genou. On découvre qu'il connaît tout du passé de l'homme qui s'appelle Swann. Il lui apprend la liaison de sa femme et lui explique qu'il est...

Lire la suite

DIAL M FOR MURDER (Le crime était presque parfait) – 1954 – Alfred Hitchcock

Publié le par Laurent Bigot

Hitchcock pensa un moment confier les deux rôles principaux du Crime était presque parfait à Cary Grant et Olivia de Havilland. Les studios refusèrent. Le réalisateur fit donc appel à une jeune actrice qui n'avait tourné que trois films jusque-là : Grace...

Lire la suite

1 - DIAL M FOR MURDER (Le crime était presque parfait) – 1954 – Alfred Hitchcock

Publié le par Laurent Bigot

Tony Wendice et sa femme Margot prennent leur petit déjeuner. L'amant de Margot, Mark Halliday, arrive des Etats-Unis. Margot refuse d'avouer leur liaison à son mari, bien qu'elle soit victime d'un chantage. Ils doivent aller au théâtre tous les trois,...

Lire la suite

DIAL M FOR MURDER (Le crime était presque parfait) – 1954 – Alfred Hitchcock

Publié le par Laurent Bigot

Pour son quatrième film tourné avec la Warner Bros, Hitchcock s'attacha à une pièce de théâtre à succès et accepta de réaliser Le Crime était presque parfait en relief. Malgré les contraintes techniques que cela imposait, il signa une œuvre singulière,...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 > >>