Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

1 - LES PORTES DE LA NUIT – Marcel Carné (1946) – Yves Montand, Nathalie Nattier, Serge Reggiani, Pierre Brasseur, Jean Vilar

Publié le par Laurent Bigot

Un soir d'hiver, le Destin apparaît à Diego sous les traits d'un singulier vagabond pour lui annoncer que, cette même nuit, il rencontrera « la plus belle fille du monde». Et point par point, la prédiction va s'accomplir... Après Les Enfants du paradis...

Lire la suite

6 - HELLZAPOPPIN – H. C. Potter (1941) – Ole Olsen, Chic Johnson, Martha Raye

Publié le par Laurent Bigot

Les prises de vues se terminent au mois d'août 1941, mais Universal décide en cours de montage de tourner des scènes supplémentaires. Olsen et Johnson, rentrés à New York, reviennent donc en octobre pour tourner une nouvelle série de gags, écrits cette...

Lire la suite

7 - HELLZAPOPPIN – H. C. Potter (1941) – Ole Olsen, Chic Johnson, Martha Raye

Publié le par Laurent Bigot

Waitin' for the Robert E. Lee (Wolfe Gilbert et Lewis F. Muir) (interprété par Jane Frazee, Martha Raye et les chœurs). HELLZAPOPPIN par Patrick BRION Le film est en fait un curieux compromis entre la mise en scène trop sage de H. C. Potter, la présence...

Lire la suite

5 - HELLZAPOPPIN – H. C. Potter (1941) – Ole Olsen, Chic Johnson, Martha Raye

Publié le par Laurent Bigot

Martha Raye, connue pour sa personnalité haute en couleurs autant que pour ses rôles, la virago d'Hellzapoppin a marqué de son empreinte la comédie musicale loufoque, son genre de prédilection. Watch The Birdie (interprété par Martha Raye et The Six Hits) Enfant...

Lire la suite

[clip] Ce que vous risquez de voir sur Mon Cinéma à Moi en 2016

Publié le par Laurent Bigot

Montage : Laurent Bigot Une allumette pour trois (Three on a match) – Mervyn LeRoy (1932) Amanda (Carefree) – Mark Sandrich (1938) L'Aurore (Sunrise) – Friedrich Wilhelm Murnau (1928) Casque d'or – Jacques Becker (1952) Chien enragé (Nora inu) – Akira...

Lire la suite

4 - HELLZAPOPPIN – H. C. Potter (1941) – Ole Olsen, Chic Johnson, Martha Raye

Publié le par Laurent Bigot

Un studio hollywoodien ne peut concevoir à l'époque de produire une comédie musicale sans y intégrer une romance, même si le spectacle dont il s'inspire en est totalement dépourvu. Olsen et Johnson doivent donc s'incliner, el les scénaristes Warren Wilson...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4