Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

THE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégrale

Publié par Laurent Bigot

THE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégrale
Produit en 1953 par la MGM, ce film légendaire réunit la fine fleur de la comédie musicale, plus précisément du backstage musical, « made in Hollywood» : Comden et Green au scénario, Minnelli à la réalisation et, devant la caméra, Fred Astaire et Cyd Charisse.
 

"Shine on Your Shoes" — Tony and a shoeshine man (Leroy Daniels)

Scénario :
La vente aux enchères des souvenirs du célèbre danseur, Tony Hunter, est un échec, Tony va à New York et se rend compte que, dans l'esprit du public, sa carrière est finie. Pourtant ses amis, Lester et Lily Marton ont écrit une revue pour lui et en confient la mise en scène au fameux Jeffrey Cordova qui triomphe à Broadway. Cordova décide de transformer leur modeste "musical" en version moderne de Faust. Tony ne s'entend pas avec sa partenaire, la grande danseuse classique, Gabrielle Gérard, ni avec le chorégraphe, Paul Byrd : aussi Cordova décide-t-il de réduire son rôle. Tony veut alors quitter le spectacle mais Gabrielle le fait revenir sur sa décision. Le spectacle est un échec retentissant. Tony décide malgré tout de continuer avec l'ensemble de la troupe. Pour cela, il reprend le scénario de base des Marton et vend ses tableaux. Dans sa nouvelle version, après un rodage en tournée, le spectacle triomphe enfin à Broadway. Le sommet de la revue est le grand ballet "Girl Hunt", dansé par Tony et Gabrielle. A la fin de la première, Gabrielle, devant toute la troupe, avoue son amour à Tony et le film se termine en apothéose par la fameuse chanson "That's Entertainment". 
THE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégrale
Générique :
 
Tony Humer : Fred Astaire
Gabrielle Gerard : Cyd Charisse
Lily Marton : Nanette Fabray
Lester Marton : Oscar Levant
Paul Byrd : James Mitchell
Jeffrey Cordova : Jack Buchanan
Ava Gardner : Elle-même 

« That’s Entertainment ! » - Jeffrey, with Tony, Lester and Lily

Scénario : Betty Comden, Adolph Green (Alan Jay Lerner, non crédité)
Production : Arthur Freed pour MGM
Directeur de la photographie : Harry Jackson
Cadreur : Robert J. Bronner (non-crédité)
Musique originale : Arthur Schwartz
Direction artistique : Cedric Gibbons, Preston Ames
Chorégraphie : Michael Kidd
Maquillage : Sydney Guilaroff, William Tuttle
Costumes : Walter Plunkett
Montage : Albert Akst
Décors : Edwin B. Willis, Keogh Gleason, Oliver Smith (numéros musicaux)
Format : Couleurs (Technicolor) - 1,37:1 - 35 mm
Durée : 111 minutes
Dates de sortie : États-Unis : 7 août 1953 - France : 3 février 1954
THE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégrale
Perle rare
 
Tous en scène est certainement LE film qui résume à lui seul toute l'histoire de la comédie musicale américaine. Produit au sein de la MGM par la légendaire Freed Unit (l'équipe d'Arthur Freed), et réalisé par Vincente Minnelli, le grand spécialiste du genre, il réunit les talents d'un couple de danseurs éternels, Fred Astaire et Cyd Charisse, ainsi qu'un tandem de scénaristes à qui l'on doit plusieurs merveilles, Betty Comden et Adolph Green. Le film bénéficie également du savoir-faire de Michael Kidd, immense chorégraphe, et de celui d'Adolph Deutsch qui, comme Comden et Green pour le scénario, se verra nommé aux Oscars pour la meilleure direction musicale.­­ Porté en outre par d’excellents « acteurs de complément », comme Oscar Levant, Nanette Fabray ou James Mitchell, et par les superbes chansons signées Howard Dietz et Arthur Schwartz, Tous en scène fait partie de ces chefs-d'œuvre que l'on ne se lasse pas de revoir. Bon nombre de ses numéros sont d'ailleurs devenus des morceaux d'anthologie : le romantique Dancing in the Dark, bien sûr, mais aussi le majestueux ballet final de Girl Hunt, le bien ­ nommé That's Entairnment et l'hilarant Triplets étonnent encore par leur brio.
 

« The Beggars Waltz » - Cyd Charisse, James Mitchell et corps de ballet

THE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégrale
Quand ils reçoivent la commande d'adapter pour l'écran le spectacle The Band Wagon, les scénaristes Betty Comden et Adolph Green décident de s'inspirer une fois encore de la réalité. Après avoir fait revivre l'ère du cinéma muet dans Chantons sous la pluie, ils trouvent ici l'occasion de revisiter l'histoire de Broadway. The Band Wagon étant le dernier show interprété par Fred Astaire et sa sœur Adele en 1932, Comden et Green en profitent pour jouer sur la double image de la star - celle, contemporaine, d'un acteur vieillissant qui commence en privé à se trouver trop âgé pour ce genre de rôles, et celle du jeune homme aérien des années 30, dont se souviennent tous les Américains. Le film sera donc truffé de références, notamment au début, avec le chapeau haut de forme qui évoque instantanément l'élégance de Fred Astaire dans le film Top Hat, un joyau de 1935.
THE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégrale

« Dancing in the Dark » - Tony et Gabrielle

THE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégrale
Who’s who
 
On s'en doute, le duo de dramaturges du film est clairement une référence à celui que forment à la ville Betty Comden et Adolph Green (même si eux n'ont jamais été un couple). Ce miroir à peine déformé de la réalité se retrouve en fait dans tout le film, qui prend des airs de réflexion divertissante sur le cinéma. À travers le personnage de star sur le déclin joué - courageusement - par Fred Astaire (les reporters ne braquent pas leurs appareils sur lui mais sur Ava Gardner, qui tient ici son propre rôle), le film interroge le présent du cinéma. Rarement un film hollywoodien aura posé aussi clairement la question de la célébrité, et des rapports conflictuels de l'art et des finances. Comment fait-on pour monter un spectacle quand on n'a pas d'argent ? Et quand ceux qui en ont acceptent de l'investir, peuvent-ils le faire sans dévoyer le projet ? Le film caricature les promoteurs du show business comme de vieux messieurs de Wall Street fumant le cigare et parlant ouvertement de dollars. Mais tout cela peut-il donner une bonne pièce - ou un bon film ?
 

« I Love Louisa » - Tony, Lester et Lily

THE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégrale

« New Sun in the Sky » - Gabrielle « I Guess I’ll Have to Change my Plan » - Tony and Jeffrey

De même que Singin' in The Rain est un hommage à l'univers du cinématographe, The Band Wagon est peut-être le plus beau film qu'on ait tourné sur l'art du spectacle et sur la création. Ce mélange d'enthousiasme et de déceptions, de découvertes et de camaraderie trouve ici une dimension exceptionnelle et Minnelli n'a jamais caché que certains des éléments de l'histoire sont autobiographiques et proviennent de l'époque où il travaillait à Broadway. De l'élégant "Bv Myself", chanté avec nostalgie par Fred Astaire, à l'étourdissant ballet des "Triplets", de "I Love Louisa" à "Louisiana Hayride" qu'interprète Nanette Fabray, The Band Wagon intègre avec génie les lyrics à l'histoire, le passage se faisant parfaitement entre la réalité et le spectacle. 

« Louisana Hayride » - Lily et Chorus

THE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégrale
Contrairement à ce que l'on peut croire, le tournage fut moins euphorique que prévu et Hugh Fordin a rappelé dans The World of Entertainment !
 
Certains des principaux problèmes, notamment les maux de dents de Jack Buchanan, l'agressivité d'Oscar Levant et l'isolement dans lequel se trouvèrent souvent Nanette Fabray et Cyd Charisse. L’humeur difficile de Levant obligea ainsi Minnelli à lui substituer Nanette Fabray dans le numéro éblouissant des "Triplets" dont il devait être l'interprète ... 
 

« Triplets » - Tony, Jeffrey et Lily

Cyd Charisse et Vincente Minnelli
Cyd Charisse et Vincente Minnelli

Cyd Charisse et Vincente Minnelli

Un instant quasi magique dans lequel la grâce aérienne de Fred Astaire se combine au charme de Cyd Charisse, le ballet final, "The Girl Hunt" s'inspire des romans policiers de Mickey Spillane. Le scénario original se contentait d'indiquer : "Exciting Murder Mystery number which is the finale of the show".
 
Le génie de Minnelli, d'Alan Jay Lerner, de Roger Edens et de Michael Kidd va éclater ici dans cette évocation de l'univers du "film noir". Un privé, une vamp, des malfrats, quelques indices, l'atmosphère nocturne propice au crime, un cri, des coups de feu, un air de trompette ...
 
Apothéose de The Band Wagon, "The Girl Hunt" est l'un des plus admirables moments de l'histoire de la comédie musicale hollywoodienne. L’originalité des décors, volontiers "surréalistes" et la splendeur plastique du numéro sont inoubliables, et le ballet qui oppose dans le bar enfumé Fred Astaire à Cyd Charisse, resplendissante, est un diamant aux mille feux. 
 
« Girl Hunt Ballet » - Fred Astaire et Cyd Charisse
« Girl Hunt Ballet » - Fred Astaire et Cyd Charisse
« Girl Hunt Ballet » - Fred Astaire et Cyd Charisse
« Girl Hunt Ballet » - Fred Astaire et Cyd Charisse

« Girl Hunt Ballet » - Fred Astaire et Cyd Charisse

« Girl Hunt Ballet » - Tony et Gabrielle

THE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégraleTHE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégrale
THE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégraleTHE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégrale
THE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégraleTHE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégrale
Comme tous les chefs-d'œuvre hollywoodiens, notamment les comédies musicales, The Band Wagon témoigne d'un éblouissant travail d'équipe et d'une osmose exemplaire entre un producteur (Freed), son réalisateur (Minnelli) et une firme (la M.G.M.). L’humour se mêle à la tendresse, l'amour à la poésie et à un moment où la comédie musicale est depuis vingt ans un genre presque défunt, en dehors de quelques rares succès, purement commerciaux, hérités de Broadway, The Band Wagon marque l'apogée d'un art et d'une manière de filmer.
 
Evoquant le film, Fred Astaire déclare à propos de Cyd Charisse: "Elle sait ce que je pense de sa prestation dans « The Girl Hunt Ballet », peut-être mon numéro favori. Lorsqu'on l'a tenue dans ses bras, on reste, à tout jamais, enlacé à elle." 
THE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégraleTHE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégrale
THE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégraleTHE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégrale
THE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégraleTHE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégraleTHE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégrale
THE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégraleTHE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégraleTHE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégrale
C'est flagrant !  La vidéo "Smooth Criminal" de Michael Jackson " a été fortement influencé par la prestation de  Fred Astaire dans The Band Wagon, en particulier, dans la scène finale et prodigieuse "Ballet Girl Hunt". Il suffit de consulter les images côte-à-côte…
Mais ce qui n'est pas bien connu est que cette même séquence de chant et de danse ont inspiré aussi certaines des images de "Billie Jean"
THE BAND WAGON (Tous en scène) – 1953 – Vincente Minnelli : L'intégrale